Wall Street finit en forte hausse avec l'accord européen

vendredi 29 juin 2012 22h33
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en forte hausse vendredi, portée, comme les autres places internationales, par l'accord conclu par les dirigeants européens visant à stabiliser les banques de la région, un texte susceptible de lever une part des incertitudes qui plombent les marchés actions depuis des semaines.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 2,20%, soit 277,83 points, à 12.880,09 points. Le S&P-500, plus large, a pris 33,12 points, soit 2,49%, à 1.362,16 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 85,56 points (+3,00%) à 2.935,05 points.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, enregistre ainsi sa meilleure performance quotidienne en trois semaines. La hausse de ce vendredi permet de limiter la perte sur le deuxième trimestre à 3,3%. Le Dow a reculé de 2,5% sur la période, le Nasdaq de 5,1%.

Sur le seul mois de juin, le Dow est en hausse de 3,9%, le S&P en progression de 4% et le Nasdaq en progrès de 3,8%. Sur la seule semaine qui vient de se terminer, les trois indices ont gagné respectivement 1,9%, 2% et 1,5%.

Le deuxième trimestre 2012, qui a été caractérisé par un nouveau pic de la crise de la dette provoqué par la Grèce et l'Espagne, a été éprouvant pour tous les actifs financiers considérés comme risqués, actions, pétrole, euro.

A l'issue d'un sommet de deux jours, les dirigeants européens se sont mis d'accord pour pouvoir utiliser les fonds européens de sauvetage afin de stabiliser les marchés obligataires sans mesures d'austérité supplémentaires et pour recapitaliser directement les banques sans accroître les déficits des Etats.

Avant les résultats de ce sommet, les investisseurs s'étaient montré très sceptiques qu'il puisse déboucher sur quoi ce soit.

En plus du coup de pouce apporté par le sommet, les intervenants sur le marché notent que Wall Street a également bénéficié d'ajustements de portefeuilles de fin de trimestre, dont un transfert d'obligations vers les actions, les premières ayant largement surperformé les deuxièmes au cours du mois.

Comme en Europe, les banques ont été à la pointe de la hausse, l'indice sectoriel KBW ayant gagné 2,69%.   Suite...

 
<p>La Bourse de New York a fini en hausse de 2,20%. L'indice Dow Jones gagnant 277,83 points &agrave; 12.880,09 points. Le S&amp;P-500 a pris 33,12 points, soit 2,49%, &agrave; 1.362,16 points. Le Nasdaq Composite a avanc&eacute; de son c&ocirc;t&eacute; de 85,56 points (+3,00%) &agrave; 2.935,05 points. /Photo d'archives/REUTERS/Eric Thayer</p>