Les Bourses européennes finissent sur une note euphorique

vendredi 29 juin 2012 18h31
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé sur une note euphorique vendredi, les investisseurs saluant l'accord européen trouvé la nuit dernière lors du sommet du Bruxelles, qui laisse entrevoir une issue à la crise de la dette en zone euro.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un bond de 4,75% (+144,97 points) à 3.196,65 points. Le Footsie britannique a grimpé de 1,42% et le Dax allemand de 4,33%, tandis que l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a pris 2,64%.

Le CAC a signé sa plus forte hausse en une séance depuis le 28 novembre 2011. Sur la semaine, il a gagné 3,42%. Sur le mois, il a progressé de 5,95%, sa plus forte hausse mensuelle depuis octobre dernier.

Le soulagement était aussi perceptible sur l'euro et les marchés obligataires, avec une nette détente des taux italiens et espagnols, ainsi que sur les valeurs financières.

Les opérateurs de marché doutaient que ce Conseil européen, le vingtième depuis l'éclatement de la crise de la dette au début 2010, n'aboutisse à des mesures concrètes.

Mais les dirigeants européens se sont mis d'accord pour pouvoir utiliser les fonds européens de sauvetage afin de stabiliser les marchés obligataires sans mesures d'austérité supplémentaires et pour recapitaliser directement les banques sans accroître les déficits des Etats.

"Ce signal fort envoyé par la zone euro entraîne un net retour de la confiance et de la visibilité pour les investisseurs. Nous en concluons que cette tendance devrait probablement se confirmer lors des prochains séances", a commenté Jérôme Vinerier, analyste chez IG Markets.

Les valeurs financières, les premières impactées par la crise de la dette en zone euro, ont fortement rebondi après l'accord européen qui permet au Fonds européen de stabilité financière (FESF) et au Mécanisme européen de stabilité (MES) de prêter directement aux banques pour qu'elles se recapitalisent. L'indice des banques en Europe a grimpé de 4,14% et celui des assureurs européens de 3,83%.

Les compartiments les plus cycliques ont également profité du regain d'appétit pour le risque des investisseurs. Les valeurs automobiles en Europe ont bondi de 4,85%, celles de la construction de 4,96% et celles de la chimie de 4,37%.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES BOURSES EUROP&Eacute;ENNES</p>