Casino rachète la part de Galeries Lafayette dans Monoprix

vendredi 29 juin 2012 16h28
 

par Matthias Blamont et Dominique Vidalon

PARIS (Reuters) - Casino a annoncé vendredi le rachat aux Galeries Lafayette de la moitié de Monoprix qu'il ne détient pas encore pour 1,18 milliard d'euros, une transaction qui met fin au contentieux entre les deux propriétaires de l'enseigne.

Casino et les Galeries Lafayette, actionnaires à 50-50 de Monoprix, étaient engagés depuis février dans un bras de fer économico-juridique au sujet de la valorisation de la participation des Galeries dans l'enseigne de centre-ville.

"Dans le cadre d'une conciliation sous l'égide du président du tribunal de commerce de Paris, Casino et Groupe Galeries Lafayette, actionnaires à parité dans Monoprix depuis 2000, ont signé le 28 juin une lettre d'intention portant sur la participation de 50% détenue par Groupe Galeries Lafayette dans Monoprix", indiquent les deux sociétés dans un communiqué commun.

"Les deux groupes ont pour objectif de parvenir à un protocole transactionnel prévoyant la cession par le groupe Galeries Lafayette de cette participation d'ici au 30 octobre 2013, au prix de 1.175 millions d'euros, indexé à compter du 1er avril 2013", ajoutent-elles. "L'acquisition par Casino interviendrait après accord de l'Autorité de la concurrence."

Les deux sociétés indiquent envisager de renoncer, après la transaction, aux procédures judiciaires qui les opposent depuis plusieurs mois.

L'Autorité de la concurrence pourrait donner son feu vert à l'opération tout en demandant à Casino de céder des actifs dans les villes où les deux marques seraient jugées trop présentes.

ACTIF STRATÉGIQUE

Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, sera nommé administrateur de Monoprix ce vendredi lors de l'assemblée générale du distributeur. Une fois propriétaire à 100% de Monoprix, Casino présentera un nouveau PDG pour gérer la marque et remplacer l'actuel dirigeant, Philippe Houzé.   Suite...

 
<p>Casino va racheter la part de 50% d&eacute;tenue par Galeries Lafayette dans Monoprix pour 1,175 milliard d'euros, une transaction qui vise &agrave; mettre fin aux contentieux entre les deux propri&eacute;taires de la marque. /Photo prise le 28 mars 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>