La SocGen réduit le poids des actifs US, alerte sur le Nasdaq

mercredi 27 juin 2012 21h23
 

PARIS (Reuters) - Les marchés financiers peuvent encore connaître une poussée de stress mais le moment du retour sur les actifs risqués se rapproche en réduisant l'exposition sur les valeurs américaines, notamment les technologiques, estime le directeur de l'allocation d'actifs de la Société générale.

"Si certains pensent que le stress vient d'Europe et qu'il faut continuer à faire attention aux actifs européens, nous commençons à réduire le poids des actifs américains", a déclaré Alain Bokobza au cours d'un webinar à l'occasion de la parution de la publication trimestrielle de la banque sur ses recommandations d'allocation d'actifs.

Pour lui, c'est lorsque le niveau de stress sur les marchés financiers, apprécié notamment au travers d'indicateurs de volatilité, est élevé qu'il faut rentrer sur les marchés actions.

Les pics de stress déclenchent des initiatives de politique économique et monétaire destinées à calmer le jeu "qui provoquent des progressions boursières impressionnantes dans les deux ou trois trimestres qui suivent", a-t-il rappelé.

Il note qu'avec la correction enregistrée sur les marchés depuis la fin des opérations de refinancement à long terme (LTRO) de la Banque centrale européenne, les deux tiers du chemin ont été parcourus pour retrouver des niveaux de volatilité comparables à ceux qui avaient déclenché des initiatives des autorités monétaires.

"Nous n'avons pas envie de donner des messages positifs trop tôt mais notre mentalité est d'aller chercher des opportunités pour rentrer sur les actifs risqués", a-t-il expliqué.

Alors que les dirigeants européens se retrouvent jeudi et vendredi pour un sommet à Bruxelles afin de tenter de dégager des remèdes durables à la crise de l'euro, Alain Bokobza n'a pas exclu une nouvelle montée de la tension sur les marchés pour accélérer la recherche d'une solution.

ALERTE SUR LE NASDAQ

La recommandation d'un allègement sur les actions américaines résulte du niveau record de leur valorisation relative par rapport aux européennes.   Suite...

 
<p>Le directeur de l'allocation d'actifs de la Soci&eacute;t&eacute; g&eacute;n&eacute;rale estime que les march&eacute;s financiers peuvent encore conna&icirc;tre une pouss&eacute;e de stress mais le moment du retour sur les actifs risqu&eacute;s se rapproche en r&eacute;duisant l'exposition sur les valeurs am&eacute;ricaines, notamment les technologiques. /Photo prise le 16 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Charles Platiau</p>