La BCE prépare le terrain à une baisse des taux

mercredi 27 juin 2012 18h55
 

par Sarah Marsh et Sakari Suoninen

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Rien n'empêche la Banque centrale européenne (BCE) d'abaisser les taux d'intérêt, a dit l'un de ses responsables mercredi, ajoutant ainsi aux anticipations d'une détente monétaire dès la semaine prochaine dans un contexte de crise de la dette en zone euro et de morosité économique générale dans le monde.

L'intervention de Peter Praet, membre du directoire de la BCE, mercredi a fait suite à celle de son collègue Benoit Coeuré, qui avait dit la semaine dernière que réduire les taux était une possibilité et que celle-ci serait examinée à l'occasion de la prochaine réunion de la banque centrale, le 5 juillet.

"Il n'existe aucune doctrine qui empêche les taux de baisser à moins de 1,0%", a dit Peter Praet au Financial Times Deutschland.

"Elles (les baisses de taux) se justifient si elles contribuent à garantir la stabilité des prix à moyen terme".

Selon une enquête Reuters publiée mercredi, la BCE ramènera son taux de refinancement à un plancher sans précédent de 0,75% la semaine prochaine et elle pourrait être amenée à prendre rapidement de nouvelles mesures d'urgence pour calmer les marchés.

Il y a trois semaines, le président de la BCE, Mario Draghi, estimait qu'une éventuelle baisse des taux n'aurait qu'un impact limité en raison du mauvais fonctionnement persistant des marchés dû à la crise. Jusqu'à récemment, les analystes doutaient que la BCE ramène son taux "refi" en deçà du seuil de 1% où il se trouve depuis décembre 2011 et qui constitue déjà un plus bas record.

Il est à présent de plus en plus évident que ces doutes ne constitueront pas une entrave pour la BCE. "Voilà encore un signal qui montre qu'elle s'accoutume à l'idée d'une baisse des taux", dit Anders Moller Lumhortz, économiste de Danske Bank. "C'est un signal qui montre que la BCE fera plus pour soutenir l'économie."

Il s'attend à une réduction d'un quart de point du "refi", à 0,75%, la semaine prochaine et pense que ce taux restera bas pendant un long moment.   Suite...

 
<p>Rien n'emp&ecirc;che la Banque centrale europ&eacute;enne d'abaisser les taux d'int&eacute;r&ecirc;t, a dit l'un de ses responsables mercredi, ajoutant ainsi aux anticipations d'une d&eacute;tente mon&eacute;taire d&egrave;s la semaine prochaine. /Photo d&rsquo;archives/REUTERS/KaiPfaffenbach</p>