Priorité à une union bancaire lors du sommet européen

lundi 25 juin 2012 10h26
 

par Luke Baker

BRUXELLES (Reuters) - Les dirigeants européens discuteront des mesures spécifiques à une union bancaire, une plus forte intégration budgétaire et la possibilité d'un fonds de remboursement de la dette lors du sommet de jeudi et vendredi à Bruxelles, selon un document préparé pour la réunion.

Quatre "piliers" nécessaires à une union économique et monétaire solide, indispensable selon les dirigeants européens pour garantir l'avenir de l'euro, sont détaillés dans ce document d'une douzaine de pages, rédigé le mois dernier et qui pourrait être corrigé d'ici au sommet, ont indiqué deux responsables.

En plus des progrès sur l'union bancaire, il est discuté dans ce document du besoin de davantage de politiques budgétaires intégrées, des mesures pour une intégration économique plus poussée et de la façon de conserver "une légitimité démocratique" si les pays renoncent à une partie de leur souveraineté.

Le document a été rédigé par le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi et le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker.

Les dirigeants européens ont déjà indiqué que la première priorité était de travailler sur l'intégration bancaire, en essayant de rompre le lien entre les banques en difficulté et leurs actifs toxiques et l'endettement des gouvernements.

Sont ainsi détaillées dans le document les propositions faites sur le secteur bancaire, mettant en avant le besoin d'un superviseur unique des banques européennes, d'un programme commun de garanties des dépôts et d'un fonds de résolution des défaillances bancaires.

UTILISER LE MES DIRECTEMENT

Le rôle de superviseur du secteur bancaire pourrait éventuellement revenir à la BCE pour les banques les plus importantes, tandis que l'Autorité bancaire européenne aurait un rôle plus large de surveillance en coordonnant le travail des régulateurs nationaux.   Suite...

 
<p>Les dirigeants europ&eacute;ens discuteront des mesures sp&eacute;cifiques &agrave; une union bancaire, une plus forte int&eacute;gration budg&eacute;taire et la possibilit&eacute; d'un fonds de remboursement de la dette lors du sommet de jeudi et vendredi &agrave; Bruxelles, selon un document pr&eacute;par&eacute; pour la r&eacute;union par le pr&eacute;sident de la Commission europ&eacute;enne Jos&eacute; Manuel Barroso, le pr&eacute;sident du Conseil europ&eacute;en Herman Van Rompuy, le pr&eacute;sident de la Banque centrale europ&eacute;enne Mario Draghi et le pr&eacute;sident de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Grimm</p>