Un sommet à quatre aux allures de réunion de crise à Rome

vendredi 22 juin 2012 13h05
 

par Emmanuel Jarry

ROME (Reuters) - Le président du Conseil italien Mario Monti reçoit ce vendredi à Rome Angela Merkel, François Hollande et Mariano Rajoy pour un mini-sommet de crise à une semaine d'un nouveau Conseil européen lourd d'enjeux pour l'avenir de la zone euro.

Les dirigeants des poids lourds de l'euro - Italie, Allemagne, France et Espagne - tenteront de s'accorder sur les contours d'un paquet de mesures de relance économique et de stabilisation financière susceptible de rassurer les marchés.

Objectif : déminer le Conseil européen des 28 et 29 juin, jugé une fois de plus "décisif" face aux nouveaux risques de tourmente financière dans une zone en panne de croissance et sous surveillance de ses partenaires non-européens du G20.

En cas d'échec à Bruxelles, "il y aura progressivement des attaques spéculatives de plus en plus fortes contre chaque pays, avec un harcèlement des pays les plus faibles", avertit Mario Monti dans plusieurs journaux européens.

Ce regain de fébrilité des marchés ne manquerait pas de se doubler de tensions politiques, car "la frustration des citoyens à l'égard de l'Europe se renforcerait", ajoute le dirigeant italien, dont la popularité ne cesse de chuter.

Les principales bourses européennes ont ouvert en baisse vendredi sur fond d'inquiétudes sur la croissance économique mondiale et la santé du secteur bancaire.

L'agence Moody's a abaissé la note de 15 grandes banques internationales, dont les françaises BNP Paribas, Société Générale et Crédit agricole.

L'Espagne devrait pour sa part solliciter officiellement d'ici lundi une aide européenne pour recapitaliser ses banques, dont les besoins pourraient atteindre 62 milliards d'euros, tandis que la Grèce sollicite un délai de grâce pour la mise en oeuvre du plan de redressement de ses finances publiques.   Suite...

 
<p>Les dirigeants des poids lourds de l'euro -la chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel, le pr&eacute;sident fran&ccedil;ais Fran&ccedil;ois Hollande, le pr&eacute;sident du Conseil italien Mario Monti (photo) et le pr&eacute;sident du gouvernement espagnol Mariano Rajoy- se r&eacute;unissent ce vendredi &agrave; Rome pour tenter de s'accorder sur les contours d'un paquet de mesures de relance &eacute;conomique et de stabilisation financi&egrave;re susceptible de rassurer les march&eacute;s et d&eacute;miner le terrain avant le Conseil europ&eacute;en des 28 et 29 juin. /Photo prise le 14 juin 2012/REUTERS/Max Rossi</p>