Moody's abaisse les notes de BNP, SocGen et Crédit agricole

vendredi 22 juin 2012 01h20
 

PARIS/NEW YORK (Reuters) - Moody's a abaissé jeudi soir les notes de crédit de 15 des principales banques mondiales, parmi lesquelles trois françaises, BNP Paribas, Société Générale et Crédit agricole.

Cette annonce de l'agence de notation est la conclusion de la revue lancée en février. Moody's avait alors expliqué que les notes de ces grandes institutions ne reflétaient pas la dégradation des conditions de financement, l'élargissement des spreads de crédit, le durcissement de la réglementation et la détérioration des conditions d'activité.

"Toutes les banques concernées par la décision d'aujourd'hui ont une exposition significative à la volatilité et aux risques de pertes considérables induites par les activités sur les marchés de capitaux", a expliqué dans un communiqué Greg Bauer, directeur général de la division Global Banking de Moody's.

La note de BNP Paribas a été abaissée de deux crans à A2 contre Aa3, celle de la Société Générale d'un cran à A2 contre A1, avec, dans les deux cas une perspective stable. Quant à Crédit agricole, sa note a été abaissée de deux crans à A2 contre Aa3, mais la perspective, dans son cas, est négative.

D'autres grandes banques ont également subi des déclassements de la part de l'agence de notation, parmi lesquelles Morgan Stanley, JPMorgan Chase & Co, Citigroup, Bank of America et Goldman Sachs, mais également Crédit suisse et UBS ou encore Deutsche Bank.

DÉCISION ANTICIPÉE

Dans un communiqué, BNP Paribas a déclaré que cette décision "était anticipée puisque Moody's avait place BNP Paribas sous revue pour un éventuel abaissement pouvant atteindre deux crans."

Un porte-parole de la Société Générale a de son côté refusé de commenter l'information.

Moody's avait placé mi-février sous surveillance les notes de crédit de 17 grands noms de la finance internationale, expliquant alors que les notes de ces grandes banques d'investissement ne reflétaient pas la dégradation des conditions de financement, l'élargissement des spreads de crédit, le durcissement de la réglementation et la détérioration des conditions d'activité.   Suite...

 
<p>Moody's a abaiss&eacute; jeudi soir les notes de cr&eacute;dit de 15 des principales banques mondiales, parmi lesquelles trois fran&ccedil;aises, BNP Paribas, Soci&eacute;t&eacute; G&eacute;n&eacute;rale et Cr&eacute;dit agricole. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar</p>