Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

jeudi 21 juin 2012 18h21
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,39% à 3.114,22 points, plombé par la publication de nombreuses statistiques macroéconomiques jugées décevantes alors que la Fed a laissé les investisseurs sur leur faim en matière de politique monétaire.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes en Bourse du ralentissement de l'économie chinoise, de la baisse des ventes de logements anciens aux Etats-Unis et d'un indice des conditions d'activité manufacturière de la Réserve fédérale de Philadelphie très inférieur aux attentes.

PSA (-4,03% à 7,882 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 devant ARCELORMITTAL (-2,97% à 12,085 euros) et MICHELIN (-2,9% à 48,46 euros). L'indice Stoxx des minières (-3,04%) et celui de l'automobile (-1,9%) ont signé les deux plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* Les BANCAIRES ont terminé la séance en baisse alors que le ministre de l'Economie espagnol Luis de Guindos a déclaré que Madrid soumettrait d'ici quelques jours une demande d'aide formelle pour ses banques. CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,79% à 3,339 euros, BNP PARIBAS 1,38% à 29,21 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,31% à 17,74 euros. L'indice Stoxx du secteur bancaire a cédé 0,56%.

* LAFARGE (+1,24% à 33,935 euros, plus forte hausse du CAC 40) a profité d'un relèvement de recommandation de HSBC sur la valeur, l'intermédiaire passant de neutre à surpondérer sur le titre.

* EADS a avancé de 1,18% à 26,90 euros, la monnaie unique tombant à nouveau sous 1,26 dollar à 1,2580 dollar, contre 1,2703 la veille en clôture.

* GDF SUEZ a gagné 1,07% à 17,48 euros, le rapporteur public du Conseil d'Etat ayant préconisé l'annulation de l'arrêté du 29 septembre 2011 qui gelait les tarifs réglementés de vente de gaz naturel fourni à partir des réseaux publics de distribution de GDF.

En revanche, EDF a perdu 2,1% à 16,78 euros.

* Les VALEURS DÉFENSIVES ont été une nouvelle fois recherchées dans ce contexte d'incertitudes économiques. SANOFI a progressé de 0,92% à 57,90 euros et ESSILOR de 0,57% à 74,07 euros.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>