21 juin 2012 / 11:18 / il y a 5 ans

Les Bourses européennes mal orientées à la mi-séance

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes restent mal orient&eacute;es jeudi &agrave; mi-s&eacute;ance, tout comme les futures sur indices am&eacute;ricains, affect&eacute;s par les craintes pour la croissance mondiale. &Agrave; Paris peu avant 13h, le CAC 40 perdait 0,54% &agrave; 3.109,66 points. /Photo d&rsquo;archives/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent mal orientées jeudi à mi-séance, tout comme les futures sur indices américains, affectés par les craintes pour la croissance mondiale à la suite d'une nouvelle contraction de l'activité en Chine, au lendemain d'un geste de la Réserve fédérale pour relancer une économie américaine en perte de vitesse.

À Paris peu avant 13h, le CAC 40 perdait 0,54% à 3.109,66 points. À Francfort, le Dax cédait 0,42% et à Londres, le FTSE reculait de 0,63%.

L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 abandonne 0,35%.

Les marchés américains sont attendus en baisse de 0,18% à 0,53% à l'ouverture.

Les produits de base (-1,59%) et les valeurs de l'énergie (-1,62%), plus forte baisse sectorielle, accusent le coup après l'annonce de la contraction de l'activité manufacturière en Chine en juin, tout comme l'automobile (-1,62%).

En zone euro, le ralentissement de l'activité dans le secteur privé s'est également confirmé au mois de juin, l'activité manufacturière ayant à nouveau reculé, selon les indices PMI des directeurs d'achat calculés par Markit.

Toutefois, les taux à 10 ans espagnols se sont légèrement détendus après une adjudication de dette souveraine du pays qui s'est pourtant faite à des taux record.

Madrid va rendre public cet après-midi un audit indépendant sur l'état de ses banques. Dans la foulée de l'audit, l'Espagne pourrait officiellement demander une aide aux 17 ministres des Finances de la zone euro réunis au Luxembourg.

Les investisseurs seront également attentifs à une série d'indicateurs américains cet après-midi, dont l'indice PMI flash, les indicateurs avancés et les ventes de logements.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below