June 20, 2012 / 11:34 AM / 5 years ago

Les Bourses européennes indécises à la mi-journée

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes &eacute;voluent sans grande orientation mercredi &agrave; mi-s&eacute;ance, dans un climat de nervosit&eacute; en attendant de voir si la R&eacute;serve f&eacute;d&eacute;rale am&eacute;ricaine va prendre de nouvelles mesures mon&eacute;taires de soutien de l'&eacute;conomie. Vers 13h, le CAC perdait 0,31%, la Bourse de Francfort &eacute;tait quasi inchang&eacute;e (+0,13%) et celle de Londres gagnait 0,39%. /Photo prise le 20 juin 2012/Remote/Fabrizio Bensch</p>

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes évoluent sans grande orientation mercredi à mi-séance, dans un climat de nervosité en attendant de voir si la Réserve fédérale américaine (Fed) va prendre de nouvelles mesures monétaires de soutien de l'économie.

À Paris, vers 13h, le CAC 40 perdait 0,31% à 3.108,35 points. Au même moment à Francfort, le Dax était quasi inchangé (+0,13%) et à Londres, le FTSE gagnait 0,39%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 cédait 0,11%.

Les valeurs financières sont en tête des hausses, avec un indice des bancaires de la zone euro en hausse de 1,2%, alors que les défensives arrivent en queue de peloton, avec notamment une baisse de 1,37%, plus forte baisse sectorielle, de l'indice alimentation/boissons (-1,2%). Danone (-1,6% après -6%) poursuit son recul après son avertissement.

Nokia perd encore 3,5%, portant à 49% la chute du titre depuis début 2012.

L'euro est stable à près de 1,27 dollar, les cambistes anticipant l'annonce d'éventuelles nouvelles mesures de soutien à l'économie de la part de la Fed.

La monnaie unique reste aussi soutenue par la perspective d'avancées sur la formation d'un gouvernement en Grèce. La prochaine résistance pour l'euro est à 1,2748 dollar, plus haut d'un mois atteint lundi, juste après le résultats rassurant des élections grecques.

Sur le marché obligataire, les futures sur Bund allemand sont tombés à des plus bas de six semaines, alors que le rendement de l'emprunt à 10 ans espagnol s'est détendu, repassant sous la barre des 7%, dans l'espoir de mesures de soutien de la Fed et d'une action pour protéger l'Espagne et l'Italie de l'envolée des taux de leur dette souveraine.

Toutefois, les acheteurs sont des intervenants de très court terme et la tendance pourrait rapidement se retourner, surtout si l'adjudication de dette espagnole de jeudi déçoit, notent des traders.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Natalie Huet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below