Wall Street finit en hausse, en attendant la Fed

mardi 19 juin 2012 22h15
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi, dans l'espoir que la Réserve fédérale, dont la réunion de politique monétaire s'est ouverte aujourd'hui et se clôt demain, fasse un geste pour relancer une croissance qui se traîne aux Etats-Unis.

Les intervenants attendaient également de voir l'Europe s'engager dans la même voie mais leurs espoirs de ce côté-là ont été peut-être déçus.

Le sommet du G20 n'a été le cadre d'aucune discussion visant à employer les fonds de sauvetage de l'Union européenne à l'achat d'obligations des pays de la zone euro affectés par la crise, a déclaré mardi un haut fonctionnaire du gouvernement allemand.

Selon des médias britanniques, la chancelière allemande Angela Merkel serait toutefois disposée à user du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et de son successeur, le Mécanisme européen de stabilité (MES), pour acheter des obligations par exemple espagnoles et italiennes.

Ils ajoutent qu'elle a discuté du principe lors du sommet du G20 de Los Cabos.

Le Dow Jones gagne 95,51 points (0,75%) à 12.837,33. Le S&P-500 prend 13,20 points (0,98%) à 1.357,98. Le Nasdaq Composite avance de 34,43 points (1,19%) à 2.929,76.

Le S&P-500 a gagné plus de 7% par rapport à un plus bas de cinq mois touché ce même mois de juin. Cette forte remontée rend toutefois la Bourse vulnérable au cas où le communiqué de la Fed mercredi ne répondrait pas à ses attentes.

Néanmoins, des économistes interrogés par Reuters pensent que la Fed va participer à la nouvelle vague d'assouplissement des politiques monétaires devenue nécessaire pour stabiliser une économie mondiale en plein ralentissement.

Les valeurs de croissance ont mené la hausse et l'indice S&P des ressources naturelles a gagné 1,95%, tandis que celui des financières a progressé de 1,72%.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>