Le FMI n'est pas fait pour renflouer la zone euro, dit Hollande

mardi 19 juin 2012 16h33
 

LOS CABOS, Mexique (Reuters) - Le Fonds monétaire international n'a pas vocation à renflouer la zone euro même s'il peut être mis à contribution pour des pays en grande difficulté comme la Grèce, a déclaré mardi François Hollande en marge du sommet du G20 à Los Cabos, au Mexique.

La France et l'Allemagne ont conscience que la réponse à la crise qui ébranle les pays de la zone euro ne peut venir de l'extérieur, a ajouté le président français.

"Le FMI n'est pas fait pour renflouer la zone euro, ça peut arriver qu'il le fasse pour certains pays, on a vu la Grèce", a dit François Hollande lors d'une rencontre avec des journalistes.

"Il n'est pas acceptable que des pays qui font des efforts comme l'Italie, qui redressent leurs comptes publics, aient des taux d'intérêt au dessus de 7%", a-t-il ajouté.

François Hollande a dit s'être entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel à l'approche d'un Conseil européen particulièrement attendu.

"Nous pouvons avoir des points de vue qui diffèrent (...) mais nous avons, Mme Merkel et moi-même, la conscience que c'est l'Europe qui doit avoir sa propre réponse. Elle ne doit pas nous être donnée de l'extérieur", a-t-il dit.

"France et Allemagne, compte tenu de leur place, de leur force économique, doivent travailler ensemble".

Elizabeth Pineau, édité par Patrick Vignal

 
<p>En marge du sommet du G20 &agrave; Los Cabos au Mexique, Fran&ccedil;ois Hollande a d&eacute;clar&eacute; que le Fonds mon&eacute;taire international n'avait pas vocation &agrave; renflouer la zone euro m&ecirc;me s'il pouvait &ecirc;tre mis &agrave; contribution pour des pays en grande difficult&eacute; comme la Gr&egrave;ce. /Photo prise le 18 juin 2012/REUTERS/Henry Romero</p>