Le G20 prie l'Europe d'agir avec détermination contre la crise

mardi 19 juin 2012 09h23
 

par Luke Baker et Krista Hughes

LOS CABOS, Mexique (Reuters) - L'hypothèque électorale grecque à peine levée, les dirigeants européens ont été vivement priés lundi d'agir avec ambition contre la crise dans la zone euro, aussi bien sur le plan économique qu'institutionnel, lors d'un sommet du G20 au Mexique placé sous le signe de la croissance.

Ces demandes pressantes n'ont guère été du goût du président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, selon lequel les dirigeants européens ne sont pas "venus ici pour recevoir des leçons de démocratie ou de politique économique".

Au lendemain de la victoire des partis favorables au mesures d'austérité en Grèce, qui éloigne temporairement le spectre d'un éclatement de la zone euro, le groupe des vingt pays les plus industrialisés et des puissances émergentes (G20) a entamé lundi une réunion de deux jours à Los Cabos, cité balnéaire de Basse-Californie, au Mexique.

Selon le projet de communiqué final consulté par Reuters, les pays de la zone euro sont invités à "prendre toutes les mesures politiques nécessaires pour préserver l'intégrité et la stabilité de la zone euro, y compris en matière de fonctionnement des marchés financiers et en brisant la boucle qui lie les Etats souverains et les banques".

Le président américain Barack Obama, qui a demandé à rencontrer les dirigeants européens dans la soirée, s'est d'abord entretenu avec la chancelière allemande Angela Merkel. D'après son porte-parole, il a salué les discussions en cours sur les mesures visant à "renforcer l'intégration européenne".

Les dirigeants européens ont de leur côté rejeté l'argument selon lequel la zone euro est seule responsable de la baisse de croissance dans le monde.

Pour José Manuel Barroso, "si nos partenaires veulent aider la croissance au niveau global, ce serait important qu'ils montrent leur appui et même leur admiration pour les efforts de la zone euro, pour les pas que nous avons faits et pour ceux que nous allons faire très vite".

PRIORITÉ À LA CROISSANCE   Suite...

 
<p>L'hypoth&egrave;que &eacute;lectorale grecque &agrave; peine lev&eacute;e, les dirigeants europ&eacute;ens ont &eacute;t&eacute; vivement pri&eacute;s lundi d'agir avec ambition contre la crise dans la zone euro, aussi bien sur le plan &eacute;conomique qu'institutionnel, lors d'un sommet du G20 au Mexique plac&eacute; sous le signe de la croissance. /Photo prise le 18 juin 2012/REUTERS/Edgard Garrido</p>