Rechute des commandes automobiles en mai, selon la Lettre VN

lundi 18 juin 2012 11h15
 

PARIS (Reuters) - Les commandes de voitures neuves en France ont rechuté en mai après s'être stabilisées deux mois durant, les nombreux jours fériés du mois dernier ayant clairsemé la demande dans un marché toujours amorphe.

Les commandes ont reculé de 10% en mai par rapport au même mois de 2011, écrit lundi la publication mensuelle spécialisée La Lettre VN Auto K7, en se fondant sur une enquête réalisée auprès de 34 groupes de distribution automobile.

Après un début d'année en baisse, les commandes avaient réduit à 1% leur recul en mars avant d'augmenter de 6% en avril grâce à l'arrivée de nouveaux modèles.

"Trois jours de travail en moins et des élections présidentielles, tout cela ne pouvait concourir à faire du mois de mai un chef d'oeuvre en volumes (...)", commente La Lettre VN, dont Reuters a obtenu une copie.

"Tout ceci n'est pourtant rien en comparaison de ce qui se trame au sein de la distribution française et européenne", poursuit-elle. "Les rentabilités des réseaux ont fondu comme neige au soleil depuis le début de l'année. Le mal semble profond et la crise grave."

Le pronostic de la profession (un recul de 8% à 10% du marché automobile français en 2012) intègre un redressement, même modeste, de la demande en cours d'année grâce au renouvellement de plusieurs modèles emblématiques comme la Peugeot 208 et la Renault Clio, et à l'arrivée de nouveautés comme le Lodgy, le monospace low cost de Dacia. Mais cette amélioration se fait attendre, et sur les cinq premiers mois de l'année les immatriculations restent en baisse de 17,2%.

DERNIÈRE LIGNE DROITE AVANT L'ÉTÉ

Le mois de juin, dernier mois complet avant les départs en vacances d'été, sera comme chaque année déterminant. Selon un distributeur Peugeot cité par La lettre VN, les opérations portes ouvertes du deuxième week-end de mai ont été "très calmes", notamment au niveau de la 208. Au total, d'après la publication, les commandes de la marque au lion ont rechuté de 25% en mai.

Côté Citroën, deuxième marque du groupe PSA dont les commandes sont estimées en baisse de 15% en mai, les journées portes ouvertes sont qualifiées de "correctes" par un distributeur. "Mais rien n'est sauvé si les clients continuent de déserter les show-rooms", précise-t-il.   Suite...

 
<p>Selon l'enqu&ecirc;te de la publication sp&eacute;cialis&eacute;e La Lettre VN Auto K7, les commandes de voitures neuves en France ont rechut&eacute; en mai apr&egrave;s s'&ecirc;tre stabilis&eacute;es deux mois durant, en raison des nombreux jours f&eacute;ri&eacute;s et d'une demande toujours amorphe. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol</p>