June 17, 2012 / 8:44 PM / 5 years ago

L'Eurogroupe confirme son aide à Athènes et prône des réformes

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Les ministres des Finances de la zone euro se sont engag&eacute;s dimanche &agrave; soutenir la Gr&egrave;ce, affirmant dans un communiqu&eacute; que la poursuite des r&eacute;formes budg&eacute;taires et structurelles constituait le meilleur moyen pour Ath&egrave;nes d'affronter les d&eacute;fis &eacute;conomiques auxquels elle est confront&eacute;e. /Photo d'archives/Alex Domanski</p>

BRUXELLES (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro se sont engagés dimanche à soutenir la Grèce, affirmant dans un communiqué que la poursuite des réformes budgétaires et structurelles constituait le meilleur moyen pour Athènes d'affronter les défis économiques auxquels elle est confrontée.

"L'Eurogroupe prend acte des efforts considérables déjà réalisés par les citoyens grecs et est convaincu que la poursuite des réformes budgétaires et structurelles constitue la meilleure garantie que la Grèce surmontera les défis économiques et sociaux actuels pour un avenir plus prospère de la Grèce au sein de la zone euro", écrit l'Eurogroupe dans son communiqué.

"L'Eurogroupe réaffirme son engagement à soutenir la Grèce dans ses efforts d'ajustement afin de s'attaquer aux nombreux défis auxquels son économie est confrontée", poursuit le communiqué, publié après l'annonce de résultats provisoires du scrutin législatif grec montrant que les formations favorables aux mesures d'austérité disposeraient d'une majorité parlementaire.

L'Eurogroupe dit s'attendre au retour de la troïka (UE-MI-BCE) à Athènes dès qu'un nouveau gouvernement sera installé.

Les conservateurs de Nouvelle Démocratie (ND), qui soutiennent les mesures d'austérité imposées à Athènes par ses créanciers internationaux, ont remporté les législatives de dimanche en Grèce aux dépens de la coalition de gauche radicale Syriza, selon une projection du ministère grec de l'Intérieur.

Six semaines après les élections législatives du 6 mai, qui n'avaient produit aucune majorité stable, ND et le Pasok, qui soutient également l'austérité en échange d'une aide financière de l'Union européenne, du Fonds monétaire international et de la Banque centrale européenne, disposeraient d'une majorité de 164 sièges selon des projections du ministère de l'Intérieur.

Jan Strupczewski, Marc Joanny pour la version française, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below