15 juin 2012 / 16:42 / dans 5 ans

Le trafic passagers d'ADP affaibli en mai par les élections

<p>A Roissy Charles-de-Gaulle. Le trafic passagers d'A&eacute;roports de Paris a baiss&eacute; de 0,6% en mai en raison notamment du recul de 4,6% de l'activit&eacute; sur le march&eacute; fran&ccedil;ais, que le groupe explique par l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle et la pr&eacute;sence de jours f&eacute;ri&eacute;s en milieu de semaine. /Photo prise le 6 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>

PARIS (Reuters) - Aéroports de Paris a annoncé vendredi une baisse de 0,6% de son trafic passagers en mai en raison notamment du recul de 4,6% de l‘activité sur le marché français, que le groupe explique par l’élection présidentielle et la présence de jours fériés en milieu de semaine.

Le trafic international, hors Europe, n‘a progressé que de 0,5% car, à la suite d‘une forte réduction des capacités de vols offertes par certaines compagnies aériennes, le trafic vers les DOM-TOM a reculé de 6,4% et celui vers l‘Amérique du nord de 5,4%, lit-on dans un communiqué d‘ADP.

Au total, les aéroports de Paris-Charles de Gaule et d‘Orly ont accueilli 7,6 millions de passagers le mois dernier. Sur les cinq premiers mois de l‘année 2012, le trafic de passagers a augmenté de 2,2%, avec 34,8 millions de passagers accueillis.

Noëlle Mennella, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below