La Bourse de Hong Kong fait une offre pour le LME

vendredi 15 juin 2012 16h53
 

par Denny Thomas et Susan Thomas

HONG KONG (Reuters) - La Bourse de Hong Kong a offert vendredi de verser 1,4 milliard de livres (1,7 milliard d'euros) pour prendre le contrôle du London Metal Exchange (LME), ce qui devrait lui donner une place plus importante dans le trading des matières premières tout en rapprochant la plateforme londonienne de la Chine, le principal acheteur mondial de métaux.

L'offre a été acceptée par le conseil d'administration du LME mais doit encore être soumise au vote des actionnaires, sans doute d'ici fin juillet.

Si les actionnaires donnent leur aval - ce qui n'est pas encore acquis - Hong Kong Exchanges & Clearing (HKEx) entend financer cette acquisition en puisant dans sa trésorerie et par un emprunt de 1,1 milliard de livres.

"HKEx pense que la combinaison permettra au LME et à ses membres d'accroître sensiblement leurs volumes grâce à un accès à la Chine", a dit l'opérateur hongkongais.

"C'est une étape importante de la transformation de Hong Kong", a précisé le directeur général de HKEx, Charles Li, lors de la présentation de l'accord.

La Bourse des métaux de Londres était convoitée par d'autres opérateurs boursiers, dont l'américain InterContinental Exchange, également spécialisé dans les matières premières, ou la Bourse de Singapour (SGX) parmi la quinzaine de candidats qui ont manifesté leur intérêt depuis septembre dernier.

OFFRE ÉLEVÉE

L'offre de la Bourse de Hong Kong s'est toutefois révélée la plus élevée.   Suite...

 
<p>La Bourse de Hong Kong va verser 1,4 milliard de livres (1,7 milliard d'euros) pour mettre la main sur le London Metal Exchange (LME), ce qui lui donnera une place plus importante dans le trading des mati&egrave;res premi&egrave;res tout en rapprochant la plateforme londonienne de la Chine, le principal acheteur mondial de m&eacute;taux. /Photo prise le 14 f&eacute;vrier 2012/REUTERS/Luke MacGregor</p>