June 14, 2012 / 6:10 PM / 5 years ago

Montebourg stigmatise l'aveuglement idéologique de Merkel

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement productif, estime que les politiques d'aust&eacute;rit&eacute; impos&eacute;es par l'Allemagne dans la zone euro ont plong&eacute; sept pays dans la r&eacute;cession. Il reproche &agrave; la chanceli&egrave;re Angela Merkel son "aveuglement id&eacute;ologique" dans une interview publi&eacute;e jeudi par l'Usine Nouvelle. /Photo prise le 17 mai 2012/Charles Platiau</p>

PARIS (Reuters) - Les politiques d'austérité imposées par l'Allemagne dans la zone euro ont plongé sept pays dans la récession, estime le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, en reprochant à la chancelière Angela Merkel son "aveuglement idéologique".

Dans une interview publiée jeudi par l'Usine Nouvelle, l'ancien candidat à la primaire du PS reproche une nouvelle fois à la Banque centrale européenne de ne pas faire son travail en n'agissant pas pour réduire l'endettement public ou gérer les taux de change d'un euro "trop fort".

"L'austérité imposée par la politique idéologique de la droite allemande est un énorme problème, puisque c'est cette politique qui a conduit en récession sept pays de la zone euro sur 17", dit-il.

"Certains dirigeants européens, Madame Merkel en tête, sont frappés d'aveuglement idéologique", indique-t-il.

"Notre économie n'est pas l'économie allemande. Que l'Union européenne ait refusé de se débarrasser des dettes publiques en les faisant financer par la taxe sur les transactions financières est une faiblesse dans la compétitivité mondiale", indique-t-il encore, avant de réclamer une banque centrale européenne "normale, comme elles fonctionnent partout dans le monde."

"La solution ce ne sont pas les plans de coupes budgétaires, c'est d'avoir une BCE qui fasse son travail (...). Nous voulons une banque centrale qui atténue l'endettement public, qui finance la croissance tout en préservant le pouvoir d'achat".

L'interview d'Arnaud Montebourg, qui a accusé dans le passé l'Allemagne de mener "une politique à la Bismarck", est publiée au moment où Paris et Berlin tentent de trouver un terrain d'entente sur les moyens de doper la croissance dans la zone euro sans remettre en cause les objectifs de réductions des déficits publics des pays de a monnaie unique.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below