La rémunération des patrons du public plafonnée à 450.000 euros

mercredi 13 juin 2012 16h08
 

PARIS (Reuters) - La rémunération des patrons d'entreprises publiques sera désormais plafonnée à 450.000 euros par an - soit près de 28 smic - a déclaré mercredi le ministre de l'Economie, qui prépare de nouveaux textes réglementaires en ce sens.

"Gagner 450.000 euros par an ne me paraît pas dissuasif", a estimé Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse. "Le gouvernement veut une République exemplaire, cette disposition s'impose donc d'elle-même."

Il avait précisé plus tôt, à l'issue du conseil des ministres, que l'encadrement des rémunérations des dirigeants d'entreprises publiques serait l'objet d'un décret, puis d'un arrêté, "d'ici la fin du mois de juillet".

"Ultérieurement on agira sur les rémunérations dans le privé, les stock options, les bonus, les retraites-chapeau et les parachutes dorés", avait-il ajouté.

Pierre Moscovici venait de préciser dans une communication en conseil des ministres les projets du gouvernement.

Le nouveau dispositif, a-t-il dit selon un communiqué gouvernemental, s'appliquera à l'ensemble des entreprises publiques détenues majoritairement par l'Etat, comme EDF, Areva, La Poste, la SNCF ou la RATP.

"Cela représente 50 entités et 70 dirigeants", a précisé la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, lors du compte rendu du conseil. Seront aussi concernées une vingtaine de filiales - les plus importantes - de ces entreprises.

"Sont couvertes toutes les entreprises publiques et leurs filiales qui ont plus de 5.000 salariés (...) et font plus de 500 millions d'euros (de chiffre d'affaires)", a-t-elle dit.

20 FOIS LES SALAIRES LES PLUS BAS   Suite...

 
<p>Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a annonc&eacute; que la r&eacute;mun&eacute;ration des patrons d'entreprises publiques serait d&eacute;sormais plafonn&eacute;e &agrave; 450.000 euros par an - soit pr&egrave;s de 28 smic. /Photo prise le 13 juin 2012/REUTERS/Gonzalo Fuentes</p>