L'UE a besoin de croissance pour affronter la crise, juge Monti

mercredi 13 juin 2012 11h45
 

ROME (Reuters) - Les dirigeants européens doivent proposer des plans crédibles pour la croissance, comprenant des investissements plus importants et en définitive des euro-obligations, afin de mettre fin à la contagion de la crise de la dette en zone euro, a déclaré mercredi le président du Conseil italien Mario Monti.

Le sommet de l'Union européenne du 28 juin doit mettre "un accent crédible sur la croissance", a-t-il dit. Cela doit passer par une hausse des investissements publics et par l'émission en définitive d'euro-obligations, a ajouté Mario Monti.

Le rendement des obligations italiennes a atteint un plus haut depuis janvier à 6,3% mardi tandis que l'écart de rendement (spread) avec le Bund allemand s'est creusé à 490 points de base.

"S'il y a de meilleures perspectives pour la croissance alors les spreads se réduiront" et le pays sera "protégé de la contagion", a estimé Mario Monti.

Le président du Conseil a ajouté que l'Italie était "pleinement" en voie d'atteindre ses objectifs de réduction de déficit.

De son côté, le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a indiqué plus tôt mercredi qu'il n'y avait aucun risque que l'Italie devienne la prochaine victime de la crise de la zone euro si elle mettait en oeuvre les réformes établies par Mario Monti.

Steve Scherer, Blandine Hénault pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

 
<p>Le pr&eacute;sident du Conseil italien Mario Monti estime que les dirigeants europ&eacute;ens doivent proposer des plans cr&eacute;dibles pour la croissance, comprenant des investissements plus importants et en d&eacute;finitive des euro-obligations, afin de mettre fin &agrave; la contagion de la crise de la dette en zone euro. /Photo prise le 12 juin 2012/REUTERS/Max Rossi</p>