Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

mercredi 13 juin 2012 08h10
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris.

* BANQUES - Une union bancaire européenne ne sera envisageable qu'une fois que les Etats membres auront fait preuve d'une plus grande intégration en matière économique et budgétaire, a estimé mardi le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble.

Moody's a abaissé la note de crédit de deux banques chypriotes et placé une troisième sous surveillance négative, évoquant le risque croissant d'une sortie de la Grèce de la zone euro. Fitch Ratings a abaissé la note de viabilité de CRÉDIT AGRICOLE de "A+" à "A" et ramené sa perspective de stable à négative. et

Un analyste crédit de Standard & Poor's a de son côté déclaré que la situation des banques italiennes n'était pas comparable à celle des espagnoles en raison de leur exposition moindre au marché de l'immobilier.

* VIVENDI - Jefferies relève sa recommandation sur la valeur de conserver à acheter.

* RENAULT est favorable à de nouvelles incitations publiques pour aider un marché automobile français et européen en berne, a déclaré mardi le directeur général délégué du constructeur.

* ILIAD - Invité du sommet Reuters des médias et des technologies, le directeur financier Thomas Reynaud a indiqué que la réussite du dernier-né des opérateurs de téléphonie mobile dépendrait de la vitesse à laquelle il pourrait installer des antennes et faire migrer ses clients vers son offre la plus chère.

* PUBLICIS - Lors du même sommet Reuters, Maurice Lévy, le président du directoire du troisième groupe publicitaire mondial, s'est dit optimiste sur le niveau des investissements publicitaires l'an prochain en dépit des difficultés persistantes de la zone euro et de l'absence d'événements exceptionnels susceptibles de doper le secteur.

* MERCIALYS - ING relève sa recommandation sur le titre de conserver à acheter.   Suite...

 
<p>Les valeurs bancaires restent &agrave; suivre &agrave; la Bourse de Paris face au risque croissant d'une sortie de la Gr&egrave;ce de la zone euro. Par ailleurs, Fitch Ratings a abaiss&eacute; la note de viabilit&eacute; de CR&Eacute;DIT AGRICOLE de "A+" &agrave; "A" et ramen&eacute; sa perspective de stable &agrave; n&eacute;gative. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader</p>