Renault favorable à de nouvelles aides au marché automobile

mardi 12 juin 2012 18h00
 

CERGY-PONTOISE (Val d'Oise) (Reuters) - Renault est favorable à de nouvelles incitations publiques pour aider un marché automobile français et européen en berne, a déclaré mardi le directeur général délégué du constructeur au losange.

"Ce que j'appellerais de mes voeux, c'est qu'on soutienne le marché français et le marché européen, soutenir un niveau minimum du marché européen, c'est une question qui va se poser", a déclaré Carlos Tavares à des journalistes lors d'une visite du centre logistique du groupe à Cergy-Pontoise (Val d'Oise).

"Toute sorte de mesure de soutien, dès l'instant qu'elle booste la demande, est bonne à prendre", a-t-il ajouté. "Que ce soit l'angle environnement ou l'angle renouvellement du parc, dans tous les cas on est parfaitement ouvert et favorable."

La plupart des grands pays automobiles ont instauré des primes à la casse pour sauver leurs constructeurs après la chute des ventes de la fin 2008 et du début 2009. En France, cette aide à disparu fin 2010.

"Je ne crois pas que les projets précédents aient suffisamment modernisé le parc roulant pour qu'il n'y ait plus de potentiel", a poursuivi Carlos Tavares. Prié de dire si Renault avait pris contact avec le nouveau gouvernement français en ce sens, il a répondu que c'était possible au niveau du PDG Carlos Ghosn.

Lors d'une petit-déjeuner organisé par le Wall Street à New York, Carlos Ghosn a déclaré de son côté que le groupe anticipait "trois à quatre années de plus de stagnation" dans l'automobile européenne.

Il a ajouté que Renault et Nissan se préparaient "au pire" en Europe, où les ventes d'automobiles accompagnent une conjoncture économique généralement morose.

Renault a annoncé par ailleurs mardi l'annulation de la grand messe prévue le mois prochain à Genève pour dévoiler la future Clio 4 à la presse internationale à cause d'un contexte économique "contraignant".

"Oui nous faisons des efforts d'économie, c'est bien normal dans une situation qui est comme nous le savons en Europe une situation difficile", a dit Carlos Tavares.   Suite...

 
<p>Renault est favorable &agrave; de nouvelles incitations publiques pour aider un march&eacute; automobile fran&ccedil;ais et europ&eacute;en en berne. /Photo prise le 15 mai 2012/REUTERS/Maxim Shemetov</p>