La zone euro prête à mobiliser des fonds pour l'Espagne

dimanche 10 juin 2012 00h04
 

par Jan Strupczewski et Julien Toyer

BRUXELLES/MADRID (Reuters) - Les ministres des Finances de la zone euro ont convenu samedi de prêter jusqu'à 100 milliards d'euros à l'Espagne afin de lui permettre de renflouer ses banques en difficulté, Madrid s'engageant à préciser le montant de ses besoins dès que seront connus les résultats d'audits indépendants en cours sur son système bancaire.

A l'issue d'une téléconférence de plus deux heures et demie entre les argentiers de la zone euro dans un climat qualifié de tendu par plusieurs sources, l'Eurogroupe et Madrid ont déclaré que le montant de l'aide serait suffisamment conséquent pour dissiper les doutes.

"Le montant du prêt doit couvrir les besoins estimés de capitaux avec une marge de sécurité additionnelle, ce qui en porte le montant estimé jusqu'à 100 milliards d'euros au total", a précisé l'Eurogroupe dans un communiqué.

L'Espagne a dit vouloir bénéficier d'une aide pour ses banques mais sans en préciser le montant exact tant que l'évaluation des besoins de recapitalisation du système bancaire espagnol par deux cabinets de consultants indépendants, Oliver Wyman et Roland Berger, n'aura pas été publiée, ce qui doit intervenir avant le 21 juin.

"Le gouvernement espagnol déclare son intention de solliciter un financement européen pour recapitaliser les banques espagnoles qui en ont besoin", a déclaré le ministre de l'Economie espagnol, Luis de Guindos, lors d'une conférence de presse à Madrid.

Les montants nécessaires, a-t-il ajouté", sont gérables et devraient couvrir amplement tous les besoins".

L'aide à l'Espagne pour recapitaliser ses banques porte à quatre le nombre pays européens affectés par la crise des dettes souveraines dans la zone euro et ayant bénéficié d'un plan de sauvetage.

L'Union européenne et le Fonds monétaire international ont désormais mobilisé environ 500 milliards d'euros pour financer les renflouements de la Grèce, de l'Irlande, du Portugal et maintenant de l'Espagne.   Suite...

 
<p>Le ministre de l'Economie espagnol, Luis de Guindos. Les ministres des Finances de la zone euro ont convenu samedi de pr&ecirc;ter jusqu'&agrave; 100 milliards d'euros &agrave; l'Espagne afin de lui permettre de renflouer ses banques en difficult&eacute;, Madrid s'engageant &agrave; pr&eacute;ciser le montant de ses besoins d&egrave;s que seront connus les r&eacute;sultats d'audits ind&eacute;pendants en cours sur son syst&egrave;me bancaire. /Photo prise le 9 juin 2012/REUTERS/Paul Hanna</p>