Wall Street signe sa meilleure semaine de 2012

vendredi 8 juin 2012 22h20
 

par Chuck Mikolajczak

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a gagné plus de 0,5% vendredi, à la faveur de la bonne tenue des valeurs défensives, plébiscitées par des investisseurs soucieux de jouer la sécurité avant une possible demande d'aide de l'Espagne à l'Union européenne pour secourir son secteur bancaire en difficulté.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a gagné 0,75%, soit 93,24 points, à 12.554,20. Le S&P-500, plus large, a pris 10,66 points, soit 0,81%, à 1.325,65. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 27,40 points (+0,97%) à 2.858,42.

Grâce notamment à l'envolée de 2% enregistrée mercredi, le S&P 500 affiche sur l'ensemble de la semaine un gain de 3,7%, soit la progression hebdomadaire la plus marquée depuis le début de l'année.

Ce rebond intervient après une chute de plus de 6% sur l'ensemble du mois de mai et après un bref passage du S&P 500 sous sa moyenne mobile sur 200 jours.

Sur la semaine qui vient de se terminer, le Dow Jones a pris 3,6% et le Nasdaq 4%.

Des sources européennes et allemandes ont déclaré à Reuters que Madrid devrait solliciter officiellement l'aide de ses partenaires européens dès ce week-end.

Dans ce contexte, les compartiments des télécoms et de la santé ont nettement progressé, les indices de ces deux secteurs ayant gagné respectivement 1,54% et 0,73%

"Voici un cas classique où le marché se comporte exactement de manière à ce que les gens avaient anticipé. Tout indique qu'il est toujours survendu mais personne ne prendre des risques au cas où il se passerait quelque chose au cours du week-end", a déclaré Terry Morris, gérant actions chez National Penn Investors Trust.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>