COR - Wall Street termine sur une note mitigée

jeudi 7 juin 2012 23h18
 

Lire "Les industrielles, dont l'indice a gagné 0,59% et non 1,59%"

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé sur une note mitigée jeudi, après son gain de plus de 2% la veille, l'effet positif d'une baisse des taux inattendue en Chine ayant été contrebalancé par les déclarations du président de la Réserve fédérale, qui laissent peu d'espoir de la voir lancer de nouvelles mesures de relance.

La banque centrale chinoise (PBOC) a annoncé jeudi une baisse surprise d'un quart de point de ses taux directeurs, signe de sa volonté de donner un coup de pouce à une économie qui montre des signes de ralentissement de plus en plus nets.

La Réserve fédérale est prête à soutenir l'économie américaine en cas de montée des tensions financières, a déclaré jeudi son président Ben Bernanke mais sans fournir véritablement d'indices sur l'imminence de nouvelles mesures pour doper l'activité.

"La Chine montre une fois de plus qu'elle est souple en matière de politique monétaire et je pense que ce n'est pas fini. La Chine a prouvé qu'elle savait quand elle devait être énergique et on en voit la réaction positive", commentait Art Hogan (Lazard Capital Markets), en cours de séance.

Le Dow Jones gagne 46,17 points (0,37%) à 12.460,96 mais le S&P-500 perd 0,14 point (0,01%) à 1.314,99. Le Nasdaq Composite abandonne 13,70 points (0,48%) à 2.831,02.

L'indice S&P-500 a ainsi failli enregistrer son troisième gain d'affilée.

Il avait rebondi après avoir touché vendredi sa moyenne mobile de 200 jours, un important seuil de soutien technique et était bien parti, jusqu'à la toute fin de la séance, pour inscrire son plus gros gain hebdomadaire de l'année, tout en restant bien en deçà de son plus haut de l'année.

Les industrielles, dont l'indice a gagné 0,59%, et d'autres secteurs sensibles à la croissance avaient mené le mouvement haussier qui a prévalu durant une bonne partie de la séance.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>