Pierre Moscovici précise les contours de la future BPI

mercredi 6 juin 2012 16h47
 

PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a précisé mercredi les contours de la future Banque publique d'investissement (BPI) promise par le président François Hollande pendant la campagne pour l'élection présidentielle.

Selon la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, le nouveau chef de l'Etat a demandé en conseil des ministres que ce nouvel établissement soit opérationnel "dès janvier 2013".

Pierre Moscovici a rappelé dans une communication que la création de la BPI s'inscrivait dans le cadre d'une nouvelle politique de financement de l'économie "au service de la croissance", reposant également sur une réforme de l'épargne réglementée et du système bancaire.

La mise sur pied de la BPI vise notamment à remédier aux difficultés de financement des petites et moyennes entreprises (PME), des entreprises de taille intermédiaire (ETI) et des "acteurs de l'économie sociale et solidaire".

Une consultation doit permettre d'en définir les missions avant le 30 juillet prochain.

Selon le ministre de l'Economie, le nouvel établissement aura trois missions principales :

- pallier les défaillances de marché qui handicapent le financement des entreprises, en particulier des PME, par un soutien en fonds propres et quasi fonds propres ;

- investir dans les secteurs stratégiques d'avenir comme la reconversion numérique, écologique et énergétique de l'industrie et l'économie sociale et solidaire ;

- constituer un levier d'intervention au service du développement des territoires, en lien avec les régions.   Suite...

 
<p>Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a pr&eacute;cis&eacute; mercredi les contours de la future Banque publique d'investissement (BPI) promise par le pr&eacute;sident Fran&ccedil;ois Hollande pendant la campagne pour l'&eacute;lection pr&eacute;sidentielle. /Photo prise le 6 juin 2012/REUTERS/Julien Muguet</p>