Les valeurs suivies à la Bourse de Paris

mardi 5 juin 2012 18h20
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 1,07% à 2.986,10 points, soutenu par un indice d'activité des services aux Etats-Unis meilleur que prévu et des anticipations de nouvelles mesures d'assouplissement de la politique des grandes banques centrales.

* Les VALEURS BANCAIRES ont profité des espoirs du marché.

BNP PARIBAS (+2,37% à 27,42 euros), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+4,02% à 17,19 euros), plus forte hausse du CAC 40, ont été avec les trois autres poids lourds, TOTAL (+1,06% à 34,32 euros), SANOFI (+1,15% à 54,34 euros) et LVMH (+1,61% à 113,5 euros). CRÉDIT AGRICOLE a gagné 3,0% à 3,021 euros.

* CAPGEMINI a pris 3,7% à 26,185 euros. Sa filiale Capgemini Australie a été sélectionnée par le groupe ANZ pour des services de testing et la gestion de son environnement informatique, pour une durée de cinq ans. Le montant de ce contrat s'élève à 150 millions d'euros, a-t-on appris auprès d'une source proche du dossier.

* CGG VERITAS (+5,2% à 17,61) a fini en tête des hausses du SBF 120, soutenue par le lancement d'un nouveau produit après avoir chuté de près de 15% en quatre séances dans le sillage de la baisse des cours du pétrole. TECHNIP a gagné 3,39% à 72,90 euros et BOURBON 2,57% à 17,17.

* UBISOFT (+3,53% à 1,818 euros) a tenu l'une des conférences qui ont retenu le plus l'attention du public lors du salon des jeux vidéos E3 de Los Angeles, avec de nombreux jeux "AAA" (de qualité élevée) "très aboutis", souligne Natixis dans une note, ajoutant que l'éditeur a été mis en avant par les fabricants de consoles.

Sony commercialisera ainsi une nouvelle version de sa console de jeux vidéos Vita avec le troisième volet d'Assassin's Creed édité par Ubisoft.

* VIVENDI (-0,62% à 12,895 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40

* PAGES JAUNES (-3,87% à 1,69 euro) poursuit sa baisse au lendemain d'un recul de 5,5%, la valeur ayant inscrit un nouveau plus bas historique à 1,677 euro en matinée. Depuis que le groupe a annoncé qu'il passerait le dividende au titre de 2011 à la mi-février, le titre a perdu plus de 49% en Bourse, contre une baisse de 11% pour le SBF 120.

* LEGUIDE.COM a bondi de 10,76% à 27,8 euros, LAGARDERE (+0,94% à 18,965) ayant relevé à 28 euros par action son offre publique d'achat sur la société, contre 24 euros précédemment.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Marc Angrand

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>