NDLR-Forte contraction dans l'industrie en mai en France

vendredi 1 juin 2012 08h32
 

Note de la rédaction: l'indice PMI manufacturier définitif pour le mois de mai en France a été diffusé par inadvertance avec une heure d'avance par rapport à l'horaire d'embargo.

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur manufacturier français s'est fortement contractée en mai, mais un peu moins qu'annoncé en première estimation, selon les résultats définitifs de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achats publiés vendredi.

L'indice PMI s'est établi à 44,7 (contre 44,4 en première estimation "flash" et 46,9 en avril), atteignant son plus bas niveau depuis mai 2009. L'indice n'a pas dépassé le seuil de 50 qui distingue croissance et contraction depuis juillet 2011.

L'indice de la production manufacturière a baissé à 43,6 après 47,5 en avril, un chiffre conforme à l'estimation flash.

A 41,6, l'indice des nouvelles commandes recule (il était à 43,5 en avril) et se situe à son plus bas niveau depuis avril 2009. L'indice de l'emploi est à 45,8, au plus bas depuis septembre 2009.

"La crise s'intensifie dans le secteur manufacturier français", déclare Jack Kennedy, économiste senior chez Markit.

Il souligne des divergences entre les secteurs : les fabricants de biens intermédiaires et de biens d'équipement signalant un nouveau repli de la production tandis que l'activité progresse dans le secteur des biens de consommation.

"Le faible niveau de confiance des entreprises semble donc fortement peser sur la performance actuelle du secteur, l'incertitude économique croissante incitant les fabricants à différer leurs dépenses et leurs projets d'investissements", ajoute-t-il.

Jean-Baptiste Vey

 
<p>L'activit&eacute; dans le secteur manufacturier fran&ccedil;ais s'est fortement contract&eacute;e en mai, mais un peu moins qu'annonc&eacute; en premi&egrave;re estimation, selon les r&eacute;sultats d&eacute;finitifs de l'enqu&ecirc;te Markit aupr&egrave;s des directeurs d'achats publi&eacute;s vendredi. /Photo d'archives/REUTERS/R&eacute;gis Duvignau</p>