28 mai 2012 / 16:23 / il y a 5 ans

Les principales banques grecques ont reçu leurs fonds publics

<p>Les quatre plus grandes banques grecques ont bien re&ccedil;u lundi 18 milliards d'euros de fonds destin&eacute;s &agrave; leur recapitalisation, a d&eacute;clar&eacute; un responsable du Fonds hell&eacute;nique de stabilit&eacute; financi&egrave;re (HFSF). /Photo d'archives/John Kolesidis</p>

ATHÈNES (Reuters) - Les quatre plus grandes banques grecques ont bien reçu lundi 18 milliards d'euros de fonds destinés à leur recapitalisation, a déclaré un responsable du Fonds hellénique de stabilité financière (HFSF).

L'injection - sous la forme d'obligations du Fonds européen de stabilité financière (FESF) - augmentera les fonds propres d'Alpha Bank, National Bank of Greece, EFG Eurobank et Piraeus Bank, leur permettant ainsi de se financer à nouveau auprès de la Banque centrale européenne (BCE).

A la mi-mai, la BCE avait cessé de fournir des liquidités à certaines banques grecques en raison de leur sous-capitalisation.

Les banques grecques ont vu leurs capitaux fondre cette année en raison de l'échange de titres de dette souveraine grecque, qui a vu la valeur de leur papier grec être ramenée à quasiment zéro. La recapitalisation des banques est une partie clef du dernier plan d'aide accordé à Athènes par le Fonds monétaire international (FMI) et l'Union européenne.

L'indice regroupant les banques grecques a terminé la séance de lundi en hausse de 6,34% alors que l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes a perdu 1,08%.

George Georgiopoulos, Natalie Huet pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below