Les banques préparent des plans d'urgence sur la Grèce

vendredi 25 mai 2012 15h37
 

PARIS (Reuters) - Les banques françaises, qui font partie des établissements bancaires étrangers les plus exposés à la Grèce, préparent dans le plus grand secret des plans d'urgence dans l'éventualité d'une sortie de la République hellénique de la zone euro, ont indiqué à Reuters des sources informées des préparatifs.

D'après des responsables de la zone euro, le comité de préparation de l'Eurogroupe avait demandé aux gouvernements de la zone de préparer chacun de leur côté des plans d'urgence pour se préparer au retour de la drachme en Grèce.

"Chaque banque a désormais une équipe spéciale chargée de regarder les conséquences possibles d'un retour de la drachme", a dit à Reuters un banquier parisien sous couvert d'anonymat.

Ni BNP Paribas, ni le Crédit agricole, de loin la banque française la plus exposée à la Grèce, ni la Société générale n'ont souhaité faire de commentaires.

Lionel Laurent, Christian Plumb et Matthieu Protard, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Un atelier &agrave; Ath&egrave;nes. Selon des sources inform&eacute;es des pr&eacute;paratifs, les banques fran&ccedil;aises, qui font partie des &eacute;tablissements bancaires &eacute;trangers les plus expos&eacute;s &agrave; la Gr&egrave;ce, pr&eacute;parent dans le plus grand secret des plans d'urgence dans l'&eacute;ventualit&eacute; d'une sortie de la R&eacute;publique hell&eacute;nique de la zone euro. /Photo prise le 25 mai 2012/REUTERS/John Kolesidis</p>