Olofsson anticipe son départ, Plassat devient PDG de Carrefour

jeudi 24 mai 2012 14h12
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Carrefour a annoncé jeudi que son PDG Lars Olofsson, qui devait être remplacé par Georges Plassat le 18 juin, avait souhaité anticiper son départ, rendant immédiatement effective la nomination de son successeur à la tête du groupe de distribution.

Lars Olofsson, dont le remplacement avait été annoncé en janvier, a présenté sa démission lors d'un conseil d'administration réuni le 23 mai et a "fait part aux administrateurs de sa décision de partir à la retraite", indique le groupe dans un communiqué. Le dirigeant a informé le conseil qu'il considérait que "toutes les conditions étaient réunies pour que la période de transition, commencée le 29 janvier 2012, soit achevée par anticipation".

Georges Plassat, directeur général délégué, a donc été nommé PDG avec effet immédiat à l'issue du conseil.

En interne, on souligne que cette longue phase de transition était devenue ingérable entre les deux hommes.

"Plassat avait hâte de prendre les choses totalement en main et la critique en bloc de tout ce que son prédécesseur avait fait était difficile à supporter pour Olofsson", indique-t-on.

La retraite chapeau que devrait toucher Lars Olofsson - alors que le cours de Bourse a perdu près de 40% de sa valeur sous sa direction et que le groupe a signé le triste record de cinq profit warnings en l'espace d'un an - pourrait provoquer un tollé semblable à celui qui avait suivi le départ de Daniel Bernard en 2005, qui avait finalement dû y renoncer.

Cette retraite complémentaire serait comprise, selon les analystes, entre 350.000 et 500.000 euros par an.

Lars Olofsson se verra en outre verser une indemnité de 1,5 million d'euros bruts en cas de respect d'une clause de non concurrence pendant une période d'un an après son départ.   Suite...

 
<p>Le PDG de Carrefour, Lars Olofsson, qui devait initialement &ecirc;tre remplac&eacute; le 18 juin par Georges Plassat, a souhait&eacute; anticiper son d&eacute;part. Georges Plassat, directeur g&eacute;n&eacute;ral d&eacute;l&eacute;gu&eacute;, a donc &eacute;t&eacute; nomm&eacute; PDG avec effet imm&eacute;diat &agrave; l'issue du conseil de mercredi. /Photo d'archives REUTERS/Regis Duvignau</p>