May 24, 2012 / 5:18 AM / 5 years ago

Hewlett-Packard annonce 27.000 suppressions de postes

4 MINUTES DE LECTURE

<p>Hewlett Packard a l'intention de licencier quelque 27.000 salari&eacute;s, soit environ 8% de ses effectifs, pour doper sa croissance. /Photo d&rsquo;archives/Denis Balibouse</p>

par Poornima Gupta

SAN FRANCISCO (Reuters) - Hewlett Packard a annoncé mercredi qu'il allait licencier quelque 27.000 salariés, soit environ 8% de ses effectifs, pour doper sa croissance, une annonce qui faisait bondir le titre du géant informatique de 11% dans des échanges d'après-Bourse.

Le numéro un mondial des micro-ordinateurs a précisé que la plupart de ces licenciements prendrait la forme d'une retraite anticipée, ajoutant que ces mesures permettront de générer des économies annuelles comprises entre trois et 3,5 milliards de dollars à partir de la fin de l'exercice fiscal 2013-2014.

Le groupe américain, qui emploie plus de 300.000 personnes à travers le monde, a également fait état d'une baisse de 30% de son bénéfice du deuxième trimestre et d'une repli de 3% de son chiffre d'affaires sur la période.

Des licenciements "ont un impact négatif sur la vie des gens, mais dans ce cas, ils étaient absolument indispensables à la santé sur le long terme de l'entreprise", a déclaré Meg Whitman, directeur général de Hewlett Packard, lors d'une conférence téléphonique.

L'entreprise va passer une charge imposable de 1,7 milliard de dollars sur l'exercice fiscal 2011-2012 en raison des licenciements.

Hewlett Packard s'efforce de mettre derrière lui une année 2011 difficile, qui avait été marquée par le départ de deux directeurs généraux. Meg Whitman est en poste depuis septembre dernier.

Bpa Meilleur Que Prevu

Le bénéfice net de Hewlett Packard sur le deuxième trimestre de 1,59 milliard de dollars (1,26 milliard d'euros), soit 0,80 dollar par action, contre 2,3 milliards (1,05 dollar/action) il y a un an. Le chiffre d'affaires s'est établi à 30,69 milliards sur la période.

Hors éléments exceptionnels, le résultat par action est ressorti à 0,98 dollar alors que les analystes financiers avaient anticipé 0,91 dollar, selon le consensus Thomson Reuters

I/B/E/S.

Le rachat du groupe de logiciels britannique Autonomy, conclu pour 11 milliards de dollars, s'avère poser des difficultés, a déclaré Meg Whitman.

Les ventes de la division systèmes personnels, qui inclut les PC, sont restées inchangées, la baisse des revenus tirées des ventes au consommateurs annulant une hausse de ceux générés auprès de clients professionnels.

Le chiffre d'affaires de l'activité imprimantes a baissé de 10%, sous le coup d'une faiblesse de la demande aussi bien en provenance des particuliers que des entreprises.

Les ventes des serveurs et des équipements réseaux et de stockage a reculé de 6%.

Dans des échanges d'après-Bourse, le titre Hewlett Packard, qui a terminé en baisse de 3,2% à 21,08 dollars dans le sillage de Dell, s'inscrivait à 22,35 dollars.

L'action Dell a chuté de 17,18% à 12,49 dollars après que le fabricant de micro-ordinateurs a fait état de prévisions jugées décevantes.

Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below