Les Etats de la zone euro priés d'étudier une sortie de la Grèce

mercredi 23 mai 2012 20h57
 

par Jan Strupczewski et Claire Davenport

BRUXELLES/PARIS (Reuters) - Le comité de préparation de l'Eurogroupe a demandé aux gouvernements de la zone euro de préparer chacun de leur côté un plan d'urgence dans l'éventualité d'un abandon de la monnaie unique par la Grèce, a-t-on appris mercredi de trois responsables de la zone.

Cette initiative a été approuvée lundi au cours d'une téléconférence du groupe de travail chargé de préparer les réunions mensuelles des ministres des Finances des Dix-Sept.

Les membres du groupe de travail, constitués de hauts fonctionnaires des ministères des Finances et de ministres chargés des budgets, constituent aussi le conseil d'administration du FESF, le Fonds européen de stabilité financière.

"Le comité de préparation a décidé que chaque pays de la zone euro pris individuellement devrait préparer un plan d'urgence, concernant les conséquences éventuelles d'une sortie de la Grèce de l'euro", a déclaré l'un des responsables de la zone euro au fait du contenu de la téléconférence.

"Pour l'heure, rien n'a encore été préparé au niveau de la zone euro, de crainte que cela ne s'ébruite", a-t-il ajouté.

Un deuxième responsable a confirmé l'accord de lundi.

La situation en Grèce devrait être évoquée ce mercredi lors du sommet informel réunissant à Bruxelles les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union.

Premier d'entre eux à réagir à ces informations, le président français, François Hollande, a déclaré que la France n'avait pas à préparer un scénario dans lequel la Grèce sortirait de la zone euro.   Suite...

 
<p>Le comit&eacute; de pr&eacute;paration de l'Eurogroupe a demand&eacute; aux gouvernements de la zone euro de pr&eacute;parer chacun de leur c&ocirc;t&eacute; un plan d'urgence dans l'&eacute;ventualit&eacute; d'un abandon de la monnaie unique par la Gr&egrave;ce, a-t-on appris aupr&egrave;s de deux responsables europ&eacute;ens. /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile</p>