Le patron du distributeur Tesco renonce à sa prime annuelle

mardi 22 mai 2012 10h24
 

LONDRES (Reuters) - Le numéro trois mondial de la distribution, le britannique Tesco, a annoncé mardi que son directeur général renonçait à percevoir sa prime annuelle en raison de la mauvaise performance du groupe au Royaume-Uni.

Dans un communiqué publié sur le site internet du groupe à l'occasion de la publication du rapport annuel, Tesco explique que ses 5.000 principaux cadres recevront une prime annuelle présentant 16,9% du montant maximum auquel ils peuvent prétendre.

Le directeur général, Philip Clarke, pouvait donc prétendre à un versement de 372.000 livres (460.000 euros) s'il avait accepté les 13,5% versés aux autres membres du conseil d'administration ayant des fonctions de direction.

"J'ai décidé au début de l'année que je refuserai ma prime annuelle pour 2012", a déclaré Philip Clarke dans une déclaration transmise par courriel à Reuters.

"Je ne suis pas satisfait de la performance au Royaume-Uni et je ne toucherai pas la prime. Je suis persuadé que nous traitons les bonnes questions."

En Bourse, l'action gagne 0,4% en matinée dans un marché en hausse de 0,9%. Tesco a perdu près du quart de sa valeur depuis le début de l'année.

Danielle Rouquié pour le service français, édité par Marc Angrand

 
<p>Philip Clarke, directeur g&eacute;n&eacute;ral de Tesco, a renonc&eacute; &agrave; percevoir sa prime annuelle en raison de la mauvaise performance du groupe au Royaume-Uni, annonce le num&eacute;ro trois mondial de la distribution. /Photo prise le 9 mai 2011/REUTERS/Suzanne Plunkett</p>