L'Espagne lance un vaste audit indépendant de ses banques

vendredi 18 mai 2012 12h47
 

par Julien Toyer

MADRID (Reuters) - Priée par l'Union européenne d'assainir son secteur bancaire, l'Espagne nommera ce vendredi des experts indépendants pour mesurer avec précision l'étendue des créances douteuses et des actifs immobiliers de ses établissements du crédit, afin de déterminer le montant des capitaux frais nécessaire.

Le gouvernement de Mariano Rajoy a par ailleurs mandaté Goldman Sachs pour procéder à une évaluation indépendante de Bankia, qui présente la situation la plus urgente du secteur et dont l'Etat a pris le contrôle la semaine dernière, rapporte vendredi le quotidien Expansion.

Une porte-parole du ministère de l'Economie a refusé de commenter cette information.

Les difficultés des banques et les déficits des régions espagnoles, très endettées, sont les deux principaux risques pesant sur les finances publiques du pays.

Les investisseurs estiment que l'Espagne doit rapidement trouver une issue à ces deux dossiers si elle veut éviter d'avoir à demander une aide financière internationale, comme l'avait fait l'Irlande.

L'agence de notation Moody's a abaissé jeudi les notes de 16 banques espagnoles, en soulignant la détérioration de la conjoncture (la rechute en récession du pays venait d'être confirmée) et la faiblesse des moyens dont dispose le gouvernement pour venir en aide aux banques en difficulté.

Les valeurs bancaires espagnoles ont débuté dans le rouge vendredi à la Bourse de Madrid mais elles étaient en nette hausse en fin de matinée: Santander, numéro un du secteur, et BBVA, numéro deux, gagnaient plus de 3% et Bankia affichait un rebond de 22% après une chute de 40% sur les neuf séances précédentes.

Goldman Sachs est chargée d'étudier les comptes de Bankia et de sa maison mère BFA, explique Expansion, pour déterminer d'ici un mois combien les pouvoirs publics devront injecter dans le groupe pour le remettre à flot, alors que le cabinet d'audit Deloitte a identifié plusieurs faiblesses dans les comptes 2011.   Suite...

 
<p>Succursale Santander &agrave; Madrid. Pri&eacute;e par l'Union europ&eacute;enne d'assainir son secteur bancaire, l'Espagne nommera ce vendredi des experts ind&eacute;pendants pour mesurer avec pr&eacute;cision l'&eacute;tendue des cr&eacute;ances douteuses et des actifs immobiliers de ses &eacute;tablissements du cr&eacute;dit, afin de d&eacute;terminer le montant des capitaux frais n&eacute;cessaire. /Photo prise le 30 avril 2012/REUTERS/Susana vera</p>