May 18, 2012 / 5:29 AM / 5 years ago

Jean-Claude Trichet a un plan pour sauver l'euro

3 MINUTES DE LECTURE

<p>L'ancien pr&eacute;sident de la Banque centrale europ&eacute;enne Jean-Claude Trichet a propos&eacute; jeudi que l'Union europ&eacute;enne soit habilit&eacute;e &agrave; prendre en charge le budget d'un Etat membre s'il constate son incapacit&eacute; &agrave; mettre de l'ordre dans ses finances, dans le cadre de mesures pour pr&eacute;server l'euro des cons&eacute;quences de la crise grecque. /Photo prise le 27 janvier 2012/Christian Hartmann</p>

WASHINGTON (Reuters) - Jean-Claude Trichet a proposé jeudi que l'Union européenne soit habilitée à prendre en charge le budget d'un Etat membre s'il constate son incapacité à mettre de l'ordre dans ses finances, dans le cadre de mesures pour préserver l'euro des conséquences de la crise grecque.

L'ancien président de la Banque centrale européenne, dont le mandat s'est terminé en novembre, préconise, en l'absence d'une union fédérale politiquement difficile à appliquer, l'activation d'un mécanisme fédéral exceptionnel, quand la politique budgétaire d'un pays menace l'ensemble de l'union monétaire.

"Le fédéralisme d'exception me semble non seulement nécessaire pour garantir une solide union économique et monétaire, mais il pourrait aussi s'adapter à la véritable nature de l'Europe sur le long terme. Je ne crois pas que nous aurons un grand budget (centralisé) de l'UE", a-t-il déclaré dans un discours devant l'institut Peterson d'économie internationale à Washington.

Jean-Claude Trichet a noté que les éléments de ce mécanisme étaient déjà en place, les pays membres ayant accepté, dans le pacte budgétaire européen, de surveiller leurs budgets respectifs et de sanctionner les déficits excessifs.

La prochaine étape, selon l'ex-patron de la BCE, serait de placer un pays sous administration européenne quand son gouvernement ou son parlement ne sont pas en mesure d'appliquer des politiques budgétaires approuvées par l'UE.

La mesure devrait être approuvée par le conseil européen des chefs d'Etat et de gouvernement et par le Parlement européen, afin de maintenir un droit de regard des électeurs sur la décision.

Stella Dawson; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below