Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 16 mai 2012 18h12
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,31% à 3.048,67 points après avoir inscrit en séance un nouveau plus bas annuel à 2.998 points. Les autres indices boursiers européens ont fini dans le rouge, la crise politique en Grèce et ses retombées sur la zone euro continuant de peser. Le CAC 40 a surperformé grâce à la hausse de Total.

* TOTAL (+1,62% à 34,92 euros), plus grosse pondération du CAC 40, a été le principal contributeur de la progression de l'indice, le groupe pétrolier ayant annoncé l'arrêt de la fuite de gaz sur son site d'Elgin, en mer du Nord.

* Les FINANCIÈRES ont repris quelques couleurs. CRÉDIT AGRICOLE a gagné 2,17% à 3,109 euros au lendemain d'un plus bas historique à 3,03 euros, AXA a pris 2,16% à 9,504 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,61% à 16,05 euros après un recul de plus de 4% mardi. Mais BNP PARIBAS a perdu 1,15% à 26,53 euros.

* VIVENDI (+2,56% à 13,005 euros), AXA et LVMH (+0,53% à 123,0 euros) ont été, après Total, les trois autres principaux contributeurs à la hausse du CAC 40. ALCATEL-LUCENT (+3,30% à 1,188 euro) a fini en tête des hausses de l'indice.

* EADS a gagné 1,21% à 29,38 euros après des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à un bond du bénéfice d'exploitation (Ebit) d'Airbus. Mais le groupe a annoncé une charge de 158 millions d'euros liée aux fissures sur les ailes de l'A380 pour lesquelles il dit avoir trouvé une solution permanente.

* VALLOUREC (-2,64% à 33,55 euros), très chahuté cette semaine, a accusé la plus forte baisse du CAC 40.

* AREVA, plus forte baisse du SBF 120, a plongé de 12,2% à 10,115 euros, les investisseurs craignant la formation en France d'un gouvernement peu favorable au secteur du nucléaire, a expliqué un analyste.

* EIFFAGE a chuté de 8,04% à 24,2 euros, TF1 de 5,59% à 6,7 euros et NEOPOST de 5,18% à 40,30 euros, ces valeurs devant être retirées de l'indice MSCI à la fin du mois, a indiqué un vendeur actions en poste à Paris.

* UBISOFT (+13,5% à 5,716 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, l'éditeur de jeux vidéo ayant fait état d'un retour au bénéfice pour l'exercice 2011-2012.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>