Vienne veut un pacte de croissance au prochain sommet de l'UE

dimanche 13 mai 2012 14h19
 

BERLIN (Reuters) - Le chancelier autrichien Werner Faymann souhaite que l'Union européenne adopte un pacte de croissance dès son prochain sommet et investisse dans l'éducation, l'emploi et les infrastructures grâce à des "obligations de projets".

"Il faut qu'on s'entende sur un pacte de croissance au prochain conseil européen", programmé fin juin, a déclaré au journal autrichien Österreich Werner Faymann, un social-démocrate qui gouverne avec les conservateurs.

Le recours aux "obligations de projets" pour financer des programmes d'infrastructures est l'une des propositions formulées par le nouveau président français François Hollande pour relancer la croissance, avec le renforcement des moyens de la Banque européenne d'investissements, une taxe sur les transactions financières et une meilleure utilisation des fonds structurels européens.

Sarah Marsh; Tangi Salaün pour le service français

 
<p>Le chancelier autrichien Werner Faymann souhaite que l'Union europ&eacute;enne adopte un pacte de croissance d&egrave;s son prochain sommet et investisse dans l'&eacute;ducation, l'emploi et les infrastructures gr&acirc;ce &agrave; des "obligations de projets". /Photo prise le 8 mai 2012/REUTERS/Heinz-Peter Bader</p>