May 11, 2012 / 11:54 AM / 5 years ago

Les marchés européens toujours en repli à mi-séance

3 MINUTES DE LECTURE

<p>Les Bourses europ&eacute;ennes se repliaient toujours &agrave; mi-s&eacute;ance. Le CAC 40 reculait de 0,89% &agrave; 3.102,23 points tandis que le Dax c&eacute;dait 0,49%, le FTSE 0,58% et l'indice paneurop&eacute;en Eurostoxx 50 0,69%. /Photo d'archives/John Schults</p>

(Reuters) - Les Bourses européennes se repliaient toujours à mi-séance vendredi, le CAC 40 reculant de 0,89% à 3.102,23 points.

À Francfort, le Dax cédait 0,49% et à Londres, le FTSE perdait 0,58% tandis que l'indice paneuropéen Eurostoxx 50 se repliait de 0,69%.

Les marchés américains sont quant à eux attendus en baisse à l'ouverture, sur fond d'inquiétudes sur le secteur bancaire en Europe et aux Etats-Unis ainsi que sur l'avenir de la Grèce.

JPMorgan Chase, première banque américaine par les actifs, a jeté un froid sur les marchés en annonçant jeudi avoir enregistré une perte de trading de deux milliards de dollars (1,5 milliard d'euros) consécutive à l'échec d'une stratégie de couverture, ce qui a contraint son médiatique PDG à présenter ses excuses.

En Europe, la situation des banques inquiète également. UBS a averti d'un "risque significatif" sur les banques espagnoles, sur la dette souveraine et sur l'économie du pays si le plan de réforme du gouvernement espagnol pour consolider son secteur bancaire, qui doit être présenté ce vendredi, devait décevoir.

Parallèllement, la Grèce reste au centre de l'attention. Le chef de file de la Gauche démocratique, Fotis Kouvelis, a douché les espoirs de trouver un accord sur la formation d'un gouvernement de coalition en Grèce en excluant de se joindre à des partis favorables au plan de sauvetage, ce qui devrait conduire le pays à de nouvelles élections législatives.

Le climat morose sur les marchés est aussi lié à des inquiétudes persistantes sur l'état de santé de l'économie mondiale. En Chine, la publication des chiffres de la production industrielle, jugés décevants, ont renforcé les craintes d'un ralentissement de la deuxième économie mondiale . Par ailleurs, la Commission européenne a confirmé prévoir une baisse de 0,3% du PIB de la zone euro en 2012.

Blandine Hénault pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below