Vallourec abaisse sa prévision de ventes pour 2012

jeudi 10 mai 2012 19h08
 

par Elena Berton et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - Vallourec a revu à la baisse jeudi sa prévision de croissance du chiffre d'affaires pour cette année après un début d'exercice pénalisé par une demande restée faible sur des marchés comme l'énergie électrique et l'automobile dans un environnement économique déprimé.

Le producteur de tubes sans soudure en acier s'attend désormais pour l'année en cours à une croissance d'environ 5% de son chiffre d'affaires, alors qu'il prévoyait initialement une hausse de l'ordre de 10%.

Sur les trois premiers mois de l'année, ses ventes sont ressorties à 1.199 millions d'euros, en progression de 4% par rapport au premier trimestre 2011 mais en contraction de 23% par rapport au dernier trimestre de 2011.

Sa marge brute d'exploitation ressort à 12,7% à fin mars 2012, contre 16,4% au quatrième trimestre et 17,7% au premier trimestre 2011.

"Ce que nous pouvons constater aujourd'hui, c'est que le contexte macroéconomique en Europe reste très incertain et que la demande sur les marchés hors pétrole et gaz reste faible", a souligné Olivier Mallet, le directeur financier de Vallourec lors d'une conférence téléphonique.

"(La demande) est donc nettement inférieure à nos prévisions du début de l'année", a-t-il ajouté. "Et s'il y a bien eu une légère progression des commandes depuis janvier, celle-ci est en-dessous de ce qu'on attendait et la visibilité reste limitée."

Le groupe avait prévenu en février dernier, à l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, s'attendre à un nouveau recul de sa marge en 2012 en raison des coûts de démarrage de ses nouvelles usines.

PAS DE RÉDUCTION D'EFFECTIFS   Suite...