Wall Street finit en baisse pour la cinquième fois en six jours

mercredi 9 mai 2012 22h20
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse de plus de 0,5%, sous le coup des inquiétudes concernant l'Europe, même si la place boursière a effacé une petite partie de ses pertes en fin de séance après que le Fonds européen de stabilité financière (FESF) a annoncé accorder une tranche de 5,2 milliards d'euros à Athènes.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,75%, soit 97,03 points, à 12.835,06 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 9,14 points, soit 0,67%, à 1.354,58 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 11,56 points (-0,39%) à 2.934,71 points.

En séance, le marché actions avait perdu plus de 1%, en raison des incertitudes politiques en Grèce et des difficultés du secteur bancaire espagnol.

Les pays de la zone euro ont maintenu la Grèce à flot mercredi en décidant le versement d'une somme de 5,2 milliards d'euros au pays et ce malgré la réticence de certains Etats de procéder à ce paiement après le résultat des élections grecques.

Mais l'impasse politique reste complète en Grèce après qu'Alexis Tsipras, chef de file de la Coalition de la gauche radicale hostile aux conditions de l'aide internationale à la Grèce, a renoncé mercredi à former un gouvernement.

Le retour sur le devant de la scène de la crise de la dette de la zone euro est largement responsable du repli à l'oeuvre de Wall Street, où le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, a reculé sur les cinq de six dernières séances.

Depuis le début de l'année, cet indice reste cependant encore en hausse de plus de 8%.

"C'est un marché très difficile (...) je conseille à mes clients de protéger jusqu'en juillet car nous allons avoir des pics de volatilité", a dit Randy Frederick, directeur général du trading et des dérivés chez Charles Schwab.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DES MARCH&Eacute;S AM&Eacute;RICAINS</p>