Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 4 mai 2012 18h13
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,9% à 3.161,97 points (-3,19% sur la semaine), les places européennes ayant creusé leurs pertes dans l'après-midi après la publication de chiffres de l'emploi américains jugés décevants pour le mois d'avril;

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les principales victimes de la publication américaine, qui suscite les inquiétudes du marché pour la croissance mondiale.

RENAULT (-4,76% à 32,495 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, STMICROELECTRONICS a cédé 4,46% à 4,136 euros et ARCELORMITTAL 3,09% à 12,24 euros. L'indice Stoxx du secteur des ressources de bases a perdu 3,89%, plus forte baisse sectorielle en Europe, celui de l'automobile a lâché 3,57%.

ALSTOM, qui a ouvert en hausse, n'a pas échappé à ce mouvement en cédant 4,26% à 26,275 euros. Le groupe a annoncé une baisse de ses performances opérationnelles et de sa marge au terme de son exercice 2011-2012 mais il prévoit d'améliorer progressivement sa rentabilité au cours des trois prochains exercices.

* LES VALEURS PARAPETROLIERES ont souffert avec la chute des prix de pétrole (-4,24% pour le baril de brut léger américain à 98,20 dollars vers 17h45).

TECHNIP a reflué de 4,58% à 82,06 euros, CGG VERITAS de 5,3% à 20,62 euros et MAUREL ET PROM de 5,25% à 11,99 euros et l'indice sectoriel paneuropéen 3,01%.

* EADS a fini en recul de 3,34% à 29,53 euros. La compagnie aérienne australienne Qantas, qui souhaite réduire ses investissements, a décidé de repousser d'au moins trois ans la livraison de deux très gros porteurs Airbus A380 initialement prévue pour début 2013.

* LVMH s'est contracté de 2,78% à 125,75 euros. La Cour de cassation a partiellement annulé jeudi une décision de cour d'appel ayant condamné le site eBay pour mise en vente de produits contrefaits du groupe de luxe. LVMH a par ailleurs annoncé l'acquisition, pour un montant non précisé, des Tanneries Roux, fournisseur de plusieurs de ses marques depuis 20 ans.

* BNP PARIBAS a résisté (-0,36% à 28,99 euros) à la tendance générale après avoir dégagé un bénéfice net en hausse de près de 10% au cours du premier trimestre 2012. La banque espère boucler son plan d'allègement de son bilan d'ici à l'été, a déclaré son directeur à Reuters.   Suite...

 
<p>LA CL&Ocirc;TURE DE LA BOURSE DE PARIS</p>