May 4, 2012 / 5:55 AM / 5 years ago

La marge d'Alstom recule en 2011-2012, rebond progressif en vue

5 MINUTES DE LECTURE

<p>Alstom annonce une baisse de ses performances op&eacute;rationnelles et de sa marge au terme de son exercice 2011-2012 mais indique qu'il devra progressivement am&eacute;liorer sa rentabilit&eacute; au cours des trois prochains exercices. /Photo d'archives/Arnd Wiegmann</p>

par Benjamin Mallet

PARIS (Reuters) - Alstom a annoncé vendredi une baisse de ses performances opérationnelles et de sa marge au terme de son exercice 2011-2012 mais il prévoit d'améliorer progressivement sa rentabilité au cours des trois prochains exercices.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport a également annoncé que ses ventes devraient croître de plus de 5% par an au cours des exercices 2012-2013 à 2014-2015 et que son cash flow libre, négatif de 573 millions d'euros en 2011-2012 après -516 millions en 2011-2011, devrait rester positif pour chacun de ces exercices.

Il estime également que ses commandes "devraient rester soutenues au cours des trois prochaines années".

L'augmentation du chiffre d'affaires, combinée aux réductions de coûts en cours, devrait entraîner "une amélioration progressive" de la marge opérationnelle, que le groupe attend autour de 8% en mars 2015 contre 7,1% en 2011-2012.

"Je pense que nous avons des opportunités à la fois dans les pays émergents et les pays matures", a déclaré lors d'une conférence téléphonique le PDG, Patrick Kron, qui cite notamment le développement de l'éolien offshore et du transfert d'électricité à haute vitesse dans les pays développés.

"Dans le transport, on verra bien ; ça dépendra évidemment des disponibilités budgétaires et des décisions politiques qui sont prises", a-t-il ajouté.

"Nous sommes sensibles à la conjoncture économique générale (...) c'est clair que si des projets sont remis en cause dans certaines zones géographiques, ça pèsera sur nous", a ensuite dit le PDG d'Alstom lors d'une conférence de presse.

Dividende en Hausse De 29%

Interrogé sur d'éventuelles acquisitions, notamment dans l'éolien, Patrick Kron a en outre déclaré : "Les projets que nous avons aujourd'hui sont plutôt des projets de petite taille (...), il n'y a pas de gros sujet sur le feu aujourd'hui."

Après avoir ouvert en hausse, l'action Alstom perdait 1,80% à 26,95 euros vers 11h20 tandis que le CAC 40 reculait de 0,83%. Elle affiche toutefois une progression proche de 15% depuis le début de l'année.

<p>Patrick Kron, le PDG d'Alstom, en conf&eacute;rence de presse &agrave; Paris. Le sp&eacute;cialiste des infrastructures d'&eacute;nergie et de transport affiche une baisse de ses performances op&eacute;rationnelles et de sa marge au terme de son exercice 2011-2012, mais il pr&eacute;voit d'am&eacute;liorer progressivement sa rentabilit&eacute; au cours des trois prochains exercices. /Photo prise le 4 mai 2012/Charles Platiau</p>

Un analyste basé à Paris a évoqué dans une note des objectifs "réalistes, voire même prudents pour la marge opérationnelle". Un autre a jugé les perspectives "un peu faibles" en termes de marges.

Alstom, dont l'activité sur l'exercice écoulé a continué d'être pénalisée par le faible niveau de commandes reçues pendant la crise de 2009, a enregistré un résultat opérationnel de 1.406 millions (-10%) et un chiffre d'affaires de 19.934 millions (-5%).

Son résultat net, pénalisé par des charges de restructuration en 2010-2011, a en revanche bondi de 58% à 732 millions d'euros.

Après la crise de 2009, Alstom a notamment restructuré ses secteurs Thermal Power et Transport pour s'adapter au ralentissement de la demande dans les pays développés.

Selon le consensus réalisé par Thomson Reuters I/B/E/S et la rédaction de Reuters, les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net de 835 millions d'euros, un résultat opérationnel de 1.375 millions et un chiffre d'affaires de 19.755 millions, soit une marge opérationnelle de 7,0%, contre 7,5% enregistrés en 2010-2011.

Les prises de commandes du groupe ont progressé de 14% sur l'ensemble de l'exercice 2011-2012 clos le 31 mars, à 21,7 milliards d'euros, pour un carnet de 49,3 milliards (+5%).

Négatif de 914 millions d'euros au premier semestre, le cash flow libre s'est redressé pour s'établir à 341 millions sur la deuxième partie de l'exercice.

Le groupe propose un dividende de 0,80 euro par action au titre de 2011-2012 (+29%).

Au 31 mars, sa dette nette s'élevait à 2.492 millions d'euros contre 1.286 millions d'euros au 31 mars 2011, une hausse due en particulier au cash flow libre négatif enregistré au cours de l'exercice écoulé.

L'action Alstom a terminé jeudi sur un cours de 27,44 euros, enregistrant une hausse de 17,1% depuis le début de l'année après un recul de 34,6% en 2011.

Edité par Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below