BNP Paribas en passe de boucler sa réduction de bilan cet été

vendredi 4 mai 2012 09h42
 

par Matthieu Protard et Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - BNP Paribas, qui a dégagé au premier trimestre un bénéfice net dopé par une plus-value liée à la cession d'un bloc de Klépierre, estime vendredi être en mesure de boucler son plan de réduction de la taille de son bilan cet été.

La banque française explique avoir à fin mars réalisé 80% de son plan, entamé au tout début de l'automne dernier au plus forte de la crise de la dette dans la zone euro, après avoir réduit de 63 milliards d'euros ses encours pondérés des risques, dont 16 milliards au cours des trois premiers mois de l'année.

"Nous pouvons le boucler à l'été", a déclaré Jean-Laurent Bonnafé, le directeur général de BNP Paribas, lors d'une interview à Reuters.

A la Bourse de Paris, l'action BNP Paribas, qui avait ouvert en baisse, était en légère hausse de 0,43% à 29,22 euros à 09h29, surperformant l'indice bancaire européen (+0,29%).

Certains gérants soulignent qu'en dépit de résultats de relative bonne facture au premier trimestre, les valeurs bancaires françaises souffrent des incertitudes sur l'environnement macro-économique et des inquiétudes sur la zone euro. En France, les banques sont aussi sous la menace d'une réforme en profondeur du secteur si le candidat socialiste François Hollande remporte l'élection présidentielle dimanche.

"J'ai trouvé les résultats bons, quasiment dans toutes les divisions. La solvabilité est toujours un point très important", commente Yohan Salleron, gérant chez Mandarine Gestion. "Malgré cela, on voit un peu la réaction négative, liée à la problématique ambiante sur les bancaires, surtout sur le marché français où des investisseurs attendent un peu un éclaircissement du côté de la politique."

PAS DE NOUVELLES SUPPRESSIONS DE POSTES

Alors que sont redoutées de nouvelles vagues de restructurations industrielles après l'élection présidentielle, et notamment dans le secteur bancaire, BNP Paribas assure ne pas prévoir de nouvelles mesures de suppressions de postes après l'élection présidentielle.   Suite...

 
<p>BNP Paribas a annonc&eacute; vendredi avoir d&eacute;gag&eacute; un b&eacute;n&eacute;fice net en hausse de pr&egrave;s de 10% au cours du premier trimestre 2012, &agrave; 2,86 milliards d'euros, apr&egrave;s avoir int&eacute;gr&eacute; dans ses comptes une plus-value de 1,8 milliard sur la cession d'une participation dans le groupe foncier Kl&eacute;pierre. /Photo prise le 26 avril 2012/REUTERS/Mal Langsdon</p>