Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

jeudi 3 mai 2012 08h55
 

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs à suivre à la Bourse de Paris dans l'attente de la décision de politique monétaire de la BCE à 13h45 et de la conférence de presse de son président Mario Draghi à 14h30.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a annoncé jeudi un bénéfice net inférieur aux attentes au premier trimestre, pénalisé notamment par les pertes liées à des cessions de portefeuille dans le contexte de crise financière.

* BANQUES - L'Espagne prévoit d'émettre entre 1,5 milliard et 2,5 milliards d'euros de dette d'échéances 2015 et 2017, et Paris entre 6,5 et 7,5 milliards d'euros d'OAT.

Par ailleurs, l'Autorité bancaire européenne (ABE) a fait savoir mercredi qu'elle était satisfaite des progrès accomplis par les banques dans le renforcement de leurs fonds propres.

* FRANCE TÉLÉCOM a fait état d'un recul de son chiffre d'affaires et de sa marge au premier trimestre, pénalisé par la baisse de ses revenus en France avec l'arrivée de Free sur le marché du mobile.

* TECHNICOLOR a annoncé une augmentation de capital qui lui permettra de réduire sa dette et fera de la banque américaine JP Morgan son premier actionnaire, une opération qui reste cependant sous la surveillance du gouvernement français et des syndicats.

* HERMÈS INTERNATIONAL a vu ses ventes grimper de 21,9% au premier trimestre, portées par une demande de produits de luxe toujours très soutenue en Asie et par les flux touristiques en Europe.

* VIVENDI a annoncé la nomination de Michel Combes, actuel directeur général Europe de l'opérateur britannique Vodafone et ancien directeur financier de France Télécom au poste de PDG de sa filiale SFR.

Dans un entretien à Reuters, le président du directoire Jean-Bernard Lévy a déclaré que Vivendi conduisait une réflexion permanente sur l'optimisation de son périmètre d'activités tout en veillant à préserver sa notation de crédit.   Suite...

 
<p>Selon Le Figaro, Bouygues Telecom va racheter Darty T&eacute;l&eacute;com, devenant ainsi le premier acteur du secteur &agrave; enclencher le mouvement de consolidation attendu apr&egrave;s l'arriv&eacute;e de Free Mobile. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau</p>