Le gouvernement espagnol vise un retour à la croissance en 2014

vendredi 27 avril 2012 15h05
 

MADRID (Reuters) - L'économie espagnole ne renouera pas avec la croissance et les créations d'emplois avant 2014, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie, Luis de Guindos.

Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy prévoit une légère hausse du produit intérieur brut l'année prochaine et une croissance de 1,4% en 2014.

L'agence Standard & Poor's a abaissé jeudi de deux échelons la note souveraine de l'Espagne pour la ramener à BBB+, deux crans seulement au-dessus de la catégorie spéculative ("junk") en soulignant le risque de voir la récession dégrader encore les finances publiques.

Vendredi, le gouvernement a dit prévoir de ramener le déficit public à 1,1% du PIB d'ici 2015 en renouant dès 2013 avec un excédent primaire (hors service de la dette).

Pour y parvenir, a-t-il précisé, il augmentera la fiscalité sur la consommation l'année prochaine afin de lever huit milliards d'euros.

Le ratio dette publique/PIB devrait culminer à 82,3% l'année prochaine avant de refluer à 81,5% en 2014.

Fiona Ortiz, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

 
<p>Le ministre de l'Economie espagnol, Luis de Guindos a d&eacute;clar&eacute; vendredi que l'&eacute;conomie du pays ne renouerait pas avec la croissance et les cr&eacute;ations d'emplois avant 2014. /Photo prise le 10 avril 2012/REUTERS/Andrea Comas</p>