April 27, 2012 / 8:24 AM / 5 years ago

Merkel exclut une renégociation du pacte budgétaire européen

2 MINUTES DE LECTURE

<p>La chanceli&egrave;re allemande Angela Merkel exclut de ren&eacute;gocier le pacte budg&eacute;taire europ&eacute;en accept&eacute; par 25 des 27 Etats membres de l'Union, soulignant dans un entretien au groupe de presse r&eacute;gional allemand WAZ publi&eacute; vendredi que "ce pacte a &eacute;t&eacute; n&eacute;goci&eacute;, sign&eacute; par 25 chefs de gouvernement et a d&eacute;j&agrave; &eacute;t&eacute; ratifi&eacute; par le Portugal et la Gr&egrave;ce". /Photo d'archives/Thierry Roge</p>

BERLIN (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a exclu de renégocier le pacte budgétaire européen accepté par 25 des 27 Etats membres de l'Union.

Le socialiste François Hollande, favori des sondages pour le second tour de l'élection présidentielle française le 6 mai, a souhaité que ce traité, qui renforce la discipline budgétaire au sein de l'UE, soit augmenté d'un volet de soutien à la croissance et à l'emploi.

Dans un entretien au groupe de presse régional allemand WAZ publié vendredi, Angela Merkel souligne que "ce pacte a été négocié, signé par 25 chefs de gouvernement et a déjà été ratifié par le Portugal et la Grèce". "Il n'est pas renégociable", insiste-t-elle.

Quant à la croissance, la chancelière affirme que "cela fait longtemps qu'elle est le deuxième pilier de notre politique à côté de finances publiques saines".

Stephen Brown, Guy Kerivel pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below