Recul du résultat de Total, production affectée au 2e trimestre

vendredi 27 avril 2012 09h07
 

PARIS (Reuters) - Total a publié vendredi un résultat net ajusté en léger recul au premier trimestre et indiqué que sa production, stable sur les trois premiers mois de l'année, serait affectée au deuxième trimestre par certains événements dont la fuite de gaz sur sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord.

La troisième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell et BP, a cependant souligné dans un communiqué le rebond des marges de raffinage en Europe intervenu au début du deuxième trimestre.

Hors exceptionnels, le bénéfice net de Total s'est élevé à 3.074 millions d'euros au premier trimestre (-1%), pour un chiffre d'affaires de 51.168 millions (+11%).

Le bénéfice net part du groupe atteint 3.662 millions d'euros (-7%) en incluant des éléments non-récurrents, en particulier des effets de stocks nettement moins positifs qu'au premier trimestre 2011.

Le groupe prévoit de payer un acompte relatif au premier trimestre de 0,57 euro par action, stable.

Tandis que Shell a annoncé une hausse de sa production de 1,4% au premier trimestre, Total a enregistré un chiffre stable à 2.372 millions de barils équivalent pétrole par jour.

Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot

 
<p>Total a enregistr&eacute; un l&eacute;ger recul de son r&eacute;sultat net ajust&eacute; au premier trimestre, livrant un b&eacute;n&eacute;fice net hors exceptionnels de 3.074 millions d'euros (-1%) et un b&eacute;n&eacute;fice net part du groupe de 3.662 millions d'euros (-7%) en incluant des &eacute;l&eacute;ments non-r&eacute;currents. Le groupe pr&eacute;voit que sa production, stable sur les trois premiers mois de l'ann&eacute;e, serait affect&eacute;e au deuxi&egrave;me trimestre par certains &eacute;v&eacute;nements dont la fuite de gaz sur sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord. /Photo d'archives/REUTERS/Stephen Hird</p>