Le chômage augmente pour le onzième mois consécutif

jeudi 26 avril 2012 19h30
 

PARIS (Reuters) - Le chômage a augmenté pour le onzième mois consécutif en France en mars pour atteindre son plus haut niveau depuis septembre 1999, une mauvaise nouvelle de plus pour le président sortant, toujours devancé dans les sondages à dix jours du second tour.

La dégradation a touché toutes les catégories de demandeurs d'emploi le mois dernier et porte la hausse du nombre de chômeurs à 35% depuis l'élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007.

"M. Sarkozy, plus que jamais le candidat du vrai chômage !", déclare la première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, ironisant dans un communiqué sur le désir du président sortant d'organiser une fête du "vrai travail" le 1er mai en marge des défilés traditionnels des syndicats.

Le nombre de demandeurs d'emploi n'ayant exercé aucune activité (catégorie A) a augmenté de 16.600 (+0,6%) en mars en France métropolitaine pour atteindre 2.884.500, selon le ministère du Travail et Pôle Emploi. Sur un an, la hausse est de 7,2%.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté de 30.700 (+0,7%) en mars à 4.309.300 (+6,4% sur un an).

Avec les départements d'Outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C s'inscrit à 4.582.000.

"Il faudra attendre la seconde partie de 2012, voire la fin de 2012 pour que le chômage se résorbe", déclare le Premier ministre, François Fillon, dans un entretien à paraître vendredi dans Les Echos.

Le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino a pour sa part déclaré: "Je ne dis pas qu'il y a de quoi être satisfait de la situation, elle est désastreuse, mais elle est tellement pire ailleurs."

"Nous avons réussi en France, un peu, à endiguer la montée du chômage par rapport à ce qui se passe ailleurs", a-t-il ajouté sur I>TELE, citant la Grèce et les Etats-Unis.   Suite...

 
<p>HAUSSE DU CH&Ocirc;MAGE</p>